Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

La Covid-19 recule malgré les morts enregistrés

Mercredi 14 Avril 2021

Sauf retournement de situation, le Sénégal est sur le point de se débarrasser de la deuxième vague de coronavirus, jugée beaucoup plus mortelle et contagieuse par rapport à la première par les professionnels de la santé. Et pour cause, sur 999 tests réalisés dans le bilan du jour d’hier, 30 sont revenus positifs, soit un taux de positivité de 3,00%. Par contre, 26 patients ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris.


La Covid-19 recule malgré les morts enregistrés
Ce qui porte le nombre total de patients sous traitement à 172. Une situation qui va sans doute réjouir Pr. Moussa Seydi, ses collaborateurs et le ministère de la Santé et de l’Action sociale. Les cas positifs d’hier mardi sont composés de 13 cas contacts et de 17 cas issus de la transmission communautaire. Les contaminations communautaires sont réparties comme suit : 02 à Kolda, Diamniadio, Keur Massar, Maristes et Plateau ; 01 à la Gueule Tapée, la Médina, Sicap Karack et Sicap Mbao, Matam, Sédhiou et Vélingara. Annonçant que 14 cas graves sont pris en charge dans les services de réanimation, les autorités sanitaires ont précisé que 02 décès ont été enregistrés le lundi 12 avril 2021.

362 271 personnes vaccinées contre la Covid-19
Malgré les nombreux commentaires sur les vaccins contre le coronavirus, l’Etat du Sénégal continue tranquillement son programme de vaccination pour éradiquer la maladie sur l’étendue du territoire national. Selon le ministère de la Santé et de l’Action sociale, 10 899 personnes ont été vaccinées le 12 avril dernier. Ce qui porte le nombre total de ceux qui ont pris leurs doses à 362 271 personnes. Un nombre qui devrait augmenter considérablement dans les mois à venir, si on sait que le Sénégal va soutenir l’Institut Pasteur de Dakar dans son projet de production de vaccins contre la Covid-19 d’ici au début de l’année 2022.

Cette initiative est une manière, selon les autorités sénégalaises, d’apporter une réponse à la pénurie mondiale de vaccins Covid-19 notée sur le plan international. Mais il ne faut pas crier vite victoire, compte tenu de qui se passe aux Etats-Unis. Les autorités de santé américaines ont conseillé hier l’arrêt temporaire de l’utilisation du produit de Johnson & Johnson. Cette recommandation fait suite à la découverte de six cas de thrombose chez des personnes vaccinées avec une dose de l’entreprise. Depuis l’apparition de la maladie au Sénégal, jusqu’à présent, le pays compte 39 495 de cas de coronavirus, dont 38 241 guéris et 1 081 décédés. Outre le programme de vaccination, Abdoulaye Diouf Sarr et son équipe continuent d’exhorter les populations au respect strict des mesures de prévention individuelle et collective.

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.