Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Les universités rouvrent le 1er septembre

Dimanche 5 Juillet 2020

Les universités rouvrent le 1er septembre
Les portes des universités du Sénégal, fermées à cause de la pandémie du coronavirus, rouvrent le 1er septembre prochain. La révélation est faite, par le ministre de l’Enseignement supérieur et des Recherches, Cheikhou Oumar Hann, invité de l’émission objection sur Sud Fm. Toutefois, précise-t-il, contrairement à l’élémentaire, le moyen et le secondaire où seuls les élèves en classe d’examen sont retournés à l’école, la reprise universitaire concerne tous les étudiants, sans exception.

« Le 1er septembre 2020 toute la communauté universitaire nationale va reprendre les cours en présentiel », a annoncé le ministre, rassurant que toutes les dispositions nécessaires seront prises pour qu’à défaut d’éliminer les risques de contamination, les réduire et se rapprocher autant que faire se peut du risque zéro. « La fin de l’année universitaire est fixée au 31 décembre 2020 », a fait savoir le ministre.

S’agissant du quantum horaire, il informe qu’il sera respecté. « Au mois de mars, quand on arrêtait les cours on avait terminé les enseignements du premier semestre dans presque toutes les universités sauf à l’université de Ziguinchor et une partie de l’université du Sine-Saloum. Il restait 2 à 3 semestres dans certaines filières pour finaliser. Si on démarre le 1er septembre, puisqu’on a prévu de terminer le 31 décembre 2020, entre septembre et décembre, s’il n’y a pas de grands bouleversements, on aura suffisamment de temps pour terminer », a rassuré le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

EMEDIA

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.