Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

MODERNISATION DES ZONES RURALES : Saint-Louis s’inspire de l’expertise agricole coréenne.

Vendredi 20 Novembre 2015

L’Institut Saemaul du Sénégal a été inauguré, vendredi, à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, en présence du Gouverneur de la province coréenne Gyeongsangbukdo, son Excellence Monsieur Kwan Yong LEE.


Le Secrétaire d'ETat Moustapha Lo DIATTA, le Gouverneur Kwan Yong LEE, le recteur Baydallaye KANE et l'Ambassadeur de la Corré du Sud, S.E.M. Hyung-kuk KIM.
Le Secrétaire d'ETat Moustapha Lo DIATTA, le Gouverneur Kwan Yong LEE, le recteur Baydallaye KANE et l'Ambassadeur de la Corré du Sud, S.E.M. Hyung-kuk KIM.
Expérimenté dans les années 70 en Corée du Sud, le mouvement Saemaul Undong a fortement participé à la modernisation des campagnes, lancé par un ancien président de ce pays asiatique. La réussite du mouvement qui contribue à la lutte contre les inégalités sociales à travers l’émergence des zones rurales,  a favorisé l’extension dans plusieurs localités

« Ce projet est en phase avec la vision du Président Macky SALL », a expliqué Moustapha Lo DIATTA, secrétaire d'État à l'Accompagnement et à la Mutualisation des organisations paysannes.

« Ce centre inculque des pratiques quotidiennes et responsabilise  la communauté en leur poussant vers plus de solidarité et d’entraide. Il impulse une appropriation efficace des projets locaux par les populations », a ajouté M. DIATTA.

Le professeur Baydallaye KANE, recteur de l’Université a magnifié le choix porté pour son institution pour abriter ce centre, en indiquant que ses missions sont en parfaite adéquation avec les objectifs de l’État du Sénégal notamment à travers le Plan Sénégal émergent (Pse) et l’acte 3 de la décentralisation.

Neuf pays du monde ont  embrassé la vision du Saemaul par la création de villages pilotes. La synergie des forces rurales y est développée pour lutter contre la pauvreté et assurer un développement équitable.

En a croire le Gouverneur  Kwan Yong LEE,  le revenu annuel du Coréen était de 288 dollars avant le lancement du mouvement Saemaul Undong. « Aujourd’hui, il 28.000 dollars », a-t-il- renseigné, avant de signaler que  « l’engagement social est le socle du développement rural ».

> Voici le film de l’accueil du Gouverneur KIM et l’inauguration de l’Institut

NDARINFO.COM