Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Mali: Choguel Maïga a rencontré la Cédéao et promet un nouveau gouvernement d'ici dimanche

Jeudi 10 Juin 2021

Après des entretiens, mardi 8 juin, avec le nouveau président de la transition malienne Assimi Goïta, la Cédéao, accompagnée de représentants de l’Union africaine et de l’ONU, a rencontré ce mercredi matin le nouveau Premier ministre, Choguel Maïga. Au programme notamment : l’avancée des consultations sur la formation d’un gouvernement inclusif.

Choguel Maïga a affirmé, tout sourire, au sortir de cette réunion de deux heures, que d’ici dimanche, en accord avec le président de la transition, l’exécutif présentera son nouveau gouvernement malien.

Il a également affirmé que les discussions avec les partis politiques et les organisations de la société civile ont bien avancé. S’il concède l’éventualité de quelques difficultés dans les arbitrages, il a bon espoir de former un gouvernement de large consensus.

Il a également promis que d'ici à six semaines, un nouveau plan et un nouveau chronogramme seront présentés au Conseil national de la transition, l’organe législatif qui fait office d’Assemblée nationale au Mali. Le temps presse pour une équipe pas encore mise en place, car Choguel Maïga a également réaffirmé que la transition qu’il souhaite réussie se déroulera dans les délais impartis avec une fin prévue dans neuf mois.

Jean-Claude Kassi Brou, président de Commission de la Cédéao, s’est réjoui de ces garanties. Pour lui, la Cédéao accompagnera la transition malienne et se dit rassuré après les différentes consultations menées par sa délégation.

À la question de savoir si la suspension du Mali au sein de l’organisation sous-régionale sera levée, il déclare que cette décision sera prise par les chefs d’État et conditionnée aux avancées de la transition malienne.

Avec notre correspondant à Bamako,
RFI

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.