Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Manifs pro-Sonko : Bby dénonce “les actes de vandalisme des partisans de Pastef”

Samedi 6 Mars 2021

Dans un communiqué, le Secrétariat exécutif provisoire (SEP) de BBY, se disant “fidèle à ses principes de respect des droits imprescriptibles de l’homme et son attachement à l’État de droit, en appelle à la raison et à la sérénité pour que les citoyens de ce pays, de quelque bord qu’ils se situent, considèrent, dans une parfaite équité, que le respect attaché à la présomption d’innocence de l’accusé, Ousmane Sonko, doit être le même que celui dû à la présomption de bonne foi de l’accusatrice, Adji Sarr”, la masseuse en question.


Opinion éthique

Benno bokk yaakaar (Bby) dénonce “les actes de vandalisme perpétrés par les partisans de Pastef, manifestant contre l’arrestation de leur leader qui les avait appelés à l’accompagner pour répondre à la convocation du juge”. Le Secrétariat exécutif permanent de la coalition présidentielle maintient que cette affaire concerne “deux citoyens sénégalais égaux en droit”. Le communiqué de poursuivre : “Loin d’évoquer les faits qui d’eux-mêmes peuvent éclairer la question, Sonko et ses souteneurs préfèrent fermer les yeux sur l’accusation précise de Adji Sarr pour se cacher courageusement derrière des phrases creuses et générales de complot de l’État, de menaces sur la démocratie et les droits de l’homme au Sénégal”. Bby “réitère sa condamnation ferme des actes de vandalisme” et “demande qu’on laisse la justice entendre les deux parties et dire le droit sur la question, afin que la paix et la stabilité triomphent pour tous”.

Non au vandalisme

La coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), regroupant le parti au pouvoir et ses alliés “en appelle à la raison et à la sérénité” . “En conséquence, le SEP/BBY, tout en réitérant sa condamnation ferme des actes de vandalisme portant préjudice aux populations, travailleurs, commerçants, du formel comme de l’informel, citoyens vaquant à leurs affaires pour subvenir aux besoins de leur famille, demande qu’on laisse la justice entendre les deux parties et dire le droit sur la question, afin que la paix et la stabilité triomphent pour tous».

SENEGO
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.