Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

OPINION: Le Sous-marin marron au secours de Guet-Ndar et la Langue de Barbarie. Par Papa Aby Kane Diallo.

Jeudi 6 Octobre 2016

OPINION: Le Sous-marin marron au secours de Guet-Ndar et la Langue de Barbarie. Par Papa Aby Kane Diallo.

Qui l’eût cru ? Que le régime de son excellence M. Macky SALL allait répondre à la Langue de Barbarie, de manière spontanée et spectaculaire à leur demande désespérée par le comportement inerte des précédents régimes à faire face aux affres de l’érosion côtière de la mer qui s’abat et qui s’est toujours abattue sans réaction de grande envergure des gouvernants autre que ceux de l’époque coloniale.

3,5 km d’endiguement qui sont entrain d’être réalisés par une entreprise à l’expertise avérée me semble être très rassurante comme solution.

 de même, osons saluer en toute objectivité cette mesure populaire d’ordre environnemental précédée par d’autres projets communaux axés sur l’environnement et la gestion du cadre de vie à savoir le Projet ACTING et le PDT, entre autres.

On peut ne pas entamer un avant-projet et avoir le mérite, dans le cadre de la continuité des institutions, d’avoir accélérer et finaliser le processus du projet sans détournement d’objectifs aucun.

Rappelons que, pour ce Projet ACTING (Assainissement Concerté Total et Intégral de Guet Ndar), le retard ou le l’absence de contre partie locale pouvait le faire capoter et par conséquent, instruire et trouver des moyens pour honorer la contribution locale, à travers la réhabilitation de la station de pompage de Guet Ndar et la réalisation d’une autre station dite intermédiaire toujours à Guet Ndar par l’ONAS, est aussi un autre mérite qu’il faut reconnaître à l’actuel Maire de Saint-Louis.

Tel un sous-marin, il avance progressivement et sûrement, sans tambour ni trompette pour frapper juste à la bonne cible c'est-à-dire résoudre les problèmes notamment prioritaires des populations de Ndar.

Son mérite est d’autant plus grand que si nous convoquons l’histoire de l’assainissement de Guet Ndar, nous allons apprendre qu’un projet espagnol dénommé CDIG(Convention pour le Développement Intégré de Guet Ndar) qui avait nourri de grandes ambitions d’assainir tout le quartier de Guet Ndar, avait fini par accoucher d’un centre de transformation de produits halieutiques.

A cet effet, si nous sommes sûrs que ce Projet ACTING qui est entrain de se réaliser, permettra enfin à Guet Ndar se se doter d’installations d’assainissement dignes de ce nom, nous le devons, en grande partie, à celui qui l’a piloté à la phase de concrétisation à savoir le Maire M. Amadou Mansour FAYE.

Pour ce qui du PDT(Programme de Développement Touristique), nous rencontrons la même pertinence dans ce projet par une bonne gestion d’un cadre de vie sain et attrayant et de l’effet esthétique qu’il va susciter à travers un bon  aménagement des berges de Guet Ndar et Hydrobase.

Certes, le PDT, dans sa phase première de libération des emprises du projet a connu un blocage, mais, ce qu’il faut retenir, entre autres, c’est la posture du Maire de la ville qui a vêtu son manteau de père de familles pour privilégier le dialogue et la concertation au détriment de la force ; c’est très salutaire.

Nul doute, qu’il recherche à ne laisser aucune frange en rade et à consolider l’accompagnement se toutes les composantes de la population de Guet Ndar voire de Saint-Louis, à travers une parfaite compréhension du sens du projet et de l’intérêt qu’il suscite pour notre cher quartier des pêcheurs et pour toute la ville de Saint-Louis.
Bon vent ! et à la prochaine.

KANE DIALLO, le guet ndarien