Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

PRÉSERVATION DE LA MANGROVE : les Communes de Saint-Louis, Gandon et Gandiol s’engagent.

Mercredi 29 Juillet 2015

La Commune de Ndiébène Gandiol a accueilli, mercredi, une réunion du comité local de suivi du projet de préservation et de mise en valeur de la mangrove du fleuve Sénégal, organisée par Le Partenariat en collaboration avec les collectivités locales de Saint-Louis, Gandon et Gandiol. Après une première réussie, ce programme déroule sa seconde phase grâce au soutien financier de la ville de Lille, des fondations de Lille et d’Itancia.


A terme, ce projet qui cible six (6) communautés reparties dans trois (3) commune précitées, devra permettre de protéger et de mettre en valeur de manière durable cet écosystème fortement menacé, en mettant en œuvre des activités de sensibilisation et de reboisement sur une superficie de 50 hectares.

L’émergence et le renforcement d’une dynamique intercommunale entre les trois localités, sous-tend une démarche participative qui met en symbiose les acteurs clés œuvrant dans le domaine de la protection de l’environnement.

Harouna SOW, le maire Gandiol a magnifié la tenue de ces importants échanges dans sa localité, en faisant part de l’engagement de son Conseil municipal à accompagner la mobilisation synergique des acteurs.

M. SOW a mis l’accent sur les importances ressources financières générées par cet écosystème, à travers la culture des huitres et des crevettes dans plusieurs zones du Gandiolais, en estimant que la préservation de la mangrove est un pas important dans la lutte contre la pauvreté.

Les activités déjà menées en partenariat avec le Collectif des Enseignants, ont été présentées ainsi qu’une cartographie de la mangrove de Saint-Louis, établie grâce au concours de l’Agence Régionale de Développement (ARD).


Le Correspondant de la ville de Lille à Saint-Louis, a rappelé que le soutient accordé à l’exécution de la seconde phase du programme a été encouragé par les bons résultats obtenus par la première manche du projet. Il a invité les collectivités locales de Saint-Louis à maintenir la bonne collaboration entreprise.

Pour Nicolas LIBERAT, cette deuxième intervention s’inscrit dans un des axes de coopération définis par la ville Lille et notamment dans la perspective de lutter contre les changements climatiques.

En saluant la mise en relation de différentes communes, il a félicité l’engagement manifesté des acteurs pour la réussite du projet.

Nicolas DUPUY, coordonnateur du Partenariat, a appelé les collectivités locales à renforcer leur participation au sein du comité locale de suivi, après avoir salué la décision de la Commune de Gandiol d’accueillir ces réflexions.

Il a indiqué qu’en marge du projet, des soutiens seront accordés aux activités génératrices de revenues innovantes menées dans la cadre de régénération de la mangrove de Saint-Louis.

M. DUPUY a signalé, en outre, que ces financements succéderont aux actions de reboisement et de sensibilisation.


Suivons en vidéo, ses explications et celles du maire de Gandiol (Wolof)


> Projet de Sauvegarde et de mise en valeur de la Mangrove de Saint-Louis : un comité local de suivi installé



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.