Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Parti de l’Onas sur mésentente avec sa tutelle : les missiles Lansana Gagny Sakho sur Serigne Mbaye Thiam

Mardi 11 Mai 2021

Ancien directeur de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS), Lansana Gagny Sakho est revenu lors de l’émission, Grand Oral, sur les raisons de son départ à la tête dudit office. Sur les ondes de la 97,5 Rewmi FM, il a indiqué que son limogeage a été précipité par son embrouille avec son ministre de tutelle, Serigne Mbaye Thiam.


Parti de l’Onas sur mésentente avec sa tutelle : les missiles Lansana Gagny Sakho sur Serigne Mbaye Thiam

A la question de du Grand Oral : « Vous l’avez dit, l’assainissement au Sénégal c’est un secteur difficile. Avez-vous justement eu à rencontrer des difficultés entre 2017 et 2021? », voici sa réponse :

Il y’a des choses dont je ne peux pas parler parce que je dois avoir de la réserve. C’est bien que l’opinion sache pourquoi Lansana Gagny Sakho est parti. Lansana n’est pas parti parce qu’il a voulu recevoir Ousmane Sonko. Moi je pense qu’il faut recevoir Sonko parce que c’est un homme sénégalais qui a le droit de demander des informations comme tout le monde.

C’est un patriote qui aime son pays même si nous avons des divergences.
Je ne suis pas parti également à cause de ce que j’appelle l’incidence de Touba. Je précise que je ne regrette absolument rien de l’incident de Touba. Si c’était à refaire, j’aurais refait exactement la même chose.

Je ne suis pas parti également à cause des inondations de l’année dernière qui ont été très difficiles pour les populations.

Je suis parti pour d’autres raisons. Je suis parti parce que simplement je ne m’entends pas avec Serigne Mbaye Thiam.

Je suis très mal placé pour donner des conseils au président. Mais quand les gens pensent qu’un poste est acquis, ils ne font aucun effort. Moi j’ai fait 20 ans dans le secteur privé et le ministre il vient et il demande aux dg d’envoyer leurs CV.

Je riais sous cape parce que moi je suis passé ailleurs et je sais comment ça marche. Et je sais que c’est parce qu’on est dans un gouvernement que lui il est ministre parce qu’il fait partie d’un quota.

Dans une organisation normale, je ne pense pas qu’il aurait pu être mon patron. Le président parle de la modernisation du capital humain mais à un certain niveau il doit renvoyer certains de ses ministres à l’école.

La pire des choses qui peut arriver à une personne c’est d’avoir l’impression qu’on comprend des choses alors qu’on ne comprend absolument rien.


LERAL


 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.