Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

RIZICULTURE : La COJER de Gaé regrette les supplices de l’écoulement.

Vendredi 11 Novembre 2016

Les membres de la Convergence des Jeunes Républicaines (Cojer) de Gaé ont invité vendredi, le Gouvernement à trouver des pistes des solutions face à l’épineux problème de l’écoulement du riz et des autres denrées agricoles cultivées dans la vallée du Fleuve Sénégal.

«  Macky SALL a su booster le secteur agricole avec des investissements massifs dans ce secteur, mais la commercialisation des production  pose problème », ont déclaré El hadj Malick DIOP et ses camarades qui interpellent les ministres de l’agriculture et celui en charge du commerce.

Pour ces jeunes, certes des acquis notoires ont été enregistrés dans ce secteur, « mais si rien n’est fait, l’autosuffisance en riz connaîtra des couacs ». La COJER s’engage désormais à prendre la défense des producteurs et pense qu’il est temps que les importateurs soient rappelés à l’ordre. «  Il nous faut une matérialisation concrète et une effectivité du consommer local », ont-ils dit.

Ndarinfo.com