Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Rebaptisation des rues et du pont Faidherbe, Déboulonnement de la statue : le docteur NDOYE exhorte Mansour FAYE à engager la procédure (vidéo)

Mardi 23 Juin 2020

Le coordonnateur du parti Rewmi à Saint-Louis invite le maire de Saint-Louis et le conseil municipal à engager la procédure de rebaptisation des rues de Saint-Louis dont les inscriptions rendent hommage à des colons persécuteurs de peuples autochtones. Rappelant les expéditions sanguinaires commises par ces personnages en l’encontre des populations locales dont celui du Général Faidherbe, le docteur Abdoulaye NDOYE exige la mutation du nom du pont mis en hommage à ce dernier.




Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Abdoulaye Mamessine BA le 24/06/2020 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La rénovation du pont Faidherbe de Saint-Louis
Un bel exemple de coopération franco- sénégalaise. Fruit de la volonté politique éprouvée et agissante de deux chefs d’état, le pont Faidherbe est l’expression vivante du rôle que joue la ville de Saint- Louis dans les relations entre la France et le Sénégal. C’est un trait d’union chargé d’histoires, de coopération et de vécu de l’ex Afrique occidentale française (AOF).
Sa réhabilitation est allée dans le sens de l’écho fait au cri de cœur des populations qui, impuissantes, voyaient s’user ce qui est le symbole même de la ville, le cordon ombilical entre le faubourg de Sor et l’île. Ceci rend la traversée quotidienne de 19 000 véhicules et plus de 21 000 piétons qui entretiennent le pouls économique palpitant des affaires et de l’administration de la vieille ville

2.Posté par un responsable le 24/06/2020 11:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c''est une prpposition qui mérite une réflexion.

3.Posté par Tintin le 24/06/2020 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S certains veulent débaptiser le Pont Faidherbe restaurer grace à la France j'espere que l'état Français ne va pas demander à se faire rembourser de l'argent qu'il a donné !!!!!

4.Posté par Ass le 24/06/2020 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Tintin :

Chiche !! que l'etat le demande ! On demandera à l'etat de rembourser les milliers de tonnes de récolte fruits des travaux forcés emmenées en France au titre de l'effort de guerre. On lui demandera de rembourser l'argent tiré des terres exploitées grace à la sueur de nos aïeux durant des decennies au titre des travaux forcés. On lui demandera de rembourser aussi les richesses cumulées par les marchands d'esclaves Bordelais, Nantais ainsi que les fruits de la politique Colbertiste qui a enrichi la France et qui fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui. Je ne parle même pas de toute la politique post-coloniale et la dette de sang qui elle n'a pas de prix. C'est une honte au moment ou des blancs se battent à coté de leurs freres noires en occident pour déboulonner ces statuts d'assassins des gens continuent en Afrique à trouver des justificatifs à l'inqualifiable. Je ne comprend même pas pourquoi la question se pose. Mais bon quand on a un personnel politique dont le niveau de culture se rapproche plus du vide sidéral qu'autre chose, il ne faut pas s'etonner que l'on en soit encore là.

5.Posté par Xunxunöor le 24/06/2020 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'a t-on pas d'autres chats à fouetter dans ce pays ? On ne fait que singer... Il a fallu que ça bouge ailleurs, pour qu'on se souvienne de l'existence de Faidherbe et compagnie ...

6.Posté par Brahim le 24/06/2020 22:21 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tant qu''on est dans la connerie interdisons l''usage du français et n''oublions pas de raser les eglises autant de vestiges du colonialisme

7.Posté par Tintin le 24/06/2020 22:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr ASS il faudrait aussi demander à Behanzin et d'autres rois de la sous region réparations pour tous lesNoirs qu'il ont vendus comme esclaves....relisez dons le "Genocide voilé" !

8.Posté par Tintin le 24/06/2020 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Ass ....il faudrait aussi demander des comptes à Behanzin et autres roitelets de la sous-region qui ont vendus sans vergeognes leurs freres Africains comme eesclaves !....relisez dons le "Genocide voilé"

9.Posté par Simon GOLDBERG le 30/06/2020 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le débat est une occasion d'édifier les jeunes concernant les méfaits de la colonisation. Or les noms de rues et les statues peuvent se transformer en autant de lieux de débats. Il ne faut pas les enlever. Comme l'explique le collectif belge "mémoire coloniale et lutte contre les discriminations", il est important d'informer et d'éduquer en prenant appui sur les monuments et plaques de rues installés sur la voie publique.
Qu'il s'agisse de Faidherbe à Saint-Louis du Sénégal ou de Léopold II en Belgique, leurs crimes doivent être expliqués au grand public; aussi, un retrait de leurs statues dans les musées priverait les passants d'une opportunité d'éducation populaire.
Autre exemple : au Cap Vert, on observe sur la place principale de Praïa deux statues triomphales de colonisateurs portugais. A cent mètres de là se cache le petit musée Amilcar Cabral.
Pensez-vous que le visiteur non-averti paiera une entrée au musée pour édifier sa conscience? Non, et il faudrait installer des panneaux devant les statues, qui expliqueront aux passants la continuité de l'île de Santiago, de la période esclavagiste à la période coloniale, ainsi que la lutte de libération conduite par Amilcar Cabral.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.