Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

SAINT-LOUIS - Les partisans de Braya persistent et signent : "nous ne ne répondrons pas à la convocation du Préfet pour ce lundi"

Samedi 12 Juillet 2014

Le boycott de l’installation du Conseil municipal de Saint-Louis annoncé par le plénipotentiaire de la coalition And défar ndar ak Sopi, avant-hier, est toujours d’actualité. Les libéraux se sont réunis hier, pour confirmer la position affichée par Mamadou Lamine Sylla. Seulement, des conseillers qui disent avoir été informés par la presse ont déploré la démarche de leur plénipotentiaire. Ces élus ont fustigé la démarche jugée «singulière» de leur frère qui devait prendre langue avec eux avant de prendre cette décision. «Nous sommes des élus et par conséquent, nous ne devons pas boycotter l’installation du Conseil municipal et départemental. Le faire, ce serait rompre le pacte qui nous lie avec les populations qui ont voté pour notre liste. Mais, nous devons également respecter la décision prise par notre coalition. Nous ne répondrons pas aux deux convocations du Préfet», a déclaré un conseiller sopiste.

Pour harmoniser les positions, une réunion a été convoquée illico presto pour éviter certainement que des conseillers libéraux se démarquent de la décision de boycotter sous prétexte qu’ils n’ont pas été consultés. D’ailleurs, certains conseillers élus sur la liste dirigée par Ahmet Fall Baraya avaient l’intention de ramer à contre-courant et de marquer leur présence à l’installation du prochain maire de Saint-Louis. Mais au sortir de leur rencontre, Thiamba Seck, porte-parole de la coalition Sopi a déclaré qu’ils ont «retenu de ne pas répondre à la convocation du Préfet pour ce lundi. Nous pensons que nous avons introduit un recours et même s’il n’est pas suspensif, la tension qui règne à Saint-Louis devait pousser les autorités compétentes à ne pas installer le Conseil municipal et à attendre que le contentieux soit vidé. Nous assistons à un forcing qui ne dit pas son nom et c’est inacceptable!», peste Thiamba Seck.

GFM.SN



Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par ANTI BRAYA le 12/07/2014 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sincerement yéén da ngéén dof bu ngén dmoul astoute ligén am rén sakh dotoulén ko am

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.