Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis - Pikine : un pickpocket envoyé à l’hôpital.

Dimanche 11 Décembre 2016

Un jeune âgé de 25 ans a été sauvé de justesse des mains d’une foule en rage qui l’a sévèrement corrigé. Les hommes l’ont rattrapé d’une course alors qu’il venait d'arracher le sac d’une dame, une vendeuse de poissons.
 
Sa tentative de volatilisation avec trois téléphones portables et une somme de 32.000 CFCA dans le sac a viré au drame et il s’en est sorti grièvement blessé et interné à l’hôpital régional de Saint-Louis, après un secours des sapeurs pompiers.
 
Il sera mis en garde à vue après l’amélioration de son état de santé.
 
NDARINFO.COM
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par keur-mbargou le 12/12/2016 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pikine est malade, gravement malade comme tous les quartiers non lotis du pays, mais la maladie dont souffre Pikine est mortelle et elle se décline en ces types de symptômes:
-Anarchie totale dans l'habitat et les constructions.
-Promiscuité et surpeuplement des habitations.
-Occupation des rues par des badauds, des vendeurs, des voitures, des charrettes, des chevaux et des moutons.
-Absence de système d'assainissement qui fait que les rues sont rendues étroites par le grand nombre de fosses septiques dont certaines dégoulinent et sont vidées dans des trous creusés juste à coté.
-Le grand nombre de daras aux talibés originaires de l'arrière pays mais aussi des confins de la sous-région, et il est à se demander si certains avaient déjà vu un lampadaire avant de venir ici. Ce grand nombre de talibés dans Pikine est devenu ingérable.
Il est devenu impossible de garder son environnement propre, d'embellir la devanture de sa maison, de garer sa voiture ou sa moto sans que quelqu'un raye la peinture ou casse le rétroviseur.
SOLUTIONS:
-La meilleure est de monter un projet de lotissement de Pikine, en débloquant des milliards pour aménager un site de recasement digne de ce nom dans un site salubre et non à Saint-louis comme ce fut le cas avec le défunt programme de réhabilitation du quartier où les intérêts du quartier ont été ignorés au profit de fonctionnaires spéculateurs qui se sont octroyé la plupart des parcelles. Les ouvrages d'art réalisés sont en train de se noyer sous la pression anthropique et le pire est que ces profiteurs n'ont rien prévu comme aires ou espaces ou terrain à usage social, pas de jardin, pas d'espaces de récréation, rien !!!
-Si cela n'est pas possible, alors l'Etat doit s'attaquer au plus pressé: les milliers de talibés qui errent de 6h du matin jusqu'à 23h dans Pikine, certains mendient mais volent à l'occasion, ils logent dans des maisons en construction sans lumière et font leurs besoins nuitamment au coin de la rue ou sur la digue de protection de Pikine qui est devenu l'endroit le plus sale du Sénégal. Les femmes chargent les talibés de verser leurs ordures moyennant une pièce d'argent et ceux -ci, versent où bon leur semble.
-La mairie, en rapport avec le service d'hygiène doit coller une amende salée à toute personne qui viderait sa fosse septique en creusant un trou dans la rue. Autant la santé des populations, la mairie que le service d’hygiène y gagnerait.
-L'élevage d'ovins dans la rue est aussi une source de réduction de la mobilité mais aussi une source de saleté des rues. Quelqu'un qui veut élever des moutons et qui n'a pas d'espace doit être taxé si ses moutons sont attachés dans la rue. Si ses moutons sont dans sa maison, il subira une amende chaque fois que les déchets de son élevage seront jetés dans la rue qu'il contribue à salir.
-La mairie doit aussi prélever une taxe conséquente sur les charrettes car elles occupent les rues et le crottin des chevaux sent tellement mauvais qu'on se bouche le nez parfois.
La ville ne doit pas etre un endroit où tout un chacun est libre de gagner des sous en faisant fi des droits des autres, la mairie a ici une niche pour gagner de l'argent de façon légale, si elle a peur, alors autant se résigner au fait que dans 15 ans, le quartier de Pikine ressemblera à Guet-Ndar en millie fois pire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.