Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sénégal : Légère baisse des importations au mois d`Avril

Vendredi 19 Juin 2015

Les importations de biens du Sénégal sont passées de 237,6 milliards au mois de mars 2015 à 235,4 milliards en avril 2015, soit un retrait de 0,9% (-2,1 milliards), selon la direction de prévision et des études économiques(Dpee) dans sa publication du mois de Juin


Pour la Dpee, cette contraction résulte de la baisse de la valeur des importations de produits alimentaires (-23,4 milliards ou - 39,2%), imputable, essentiellement, au riz (-25,3 milliards ou -67%). Les importations de « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » et celles de « machines, appareils et moteurs » se sont également inscrites en baisse respectivement de 5,2 milliards et de 2,8 milliards, en variation mensuelle. Cette situation a été, toutefois, atténuée par la hausse des achats à l’étranger de produits pétroliers (+26,9 milliards) et de produits pharmaceutiques (+2,2 milliards) note la Dpee. En glissement annuel, les importations de biens ont diminué de 13,6%, sous l’effet, principalement, des produits pétroliers (43,2 milliards) et de produits alimentaires (-4,8 milliards).

Cette baisse a été amoindrie par le recul des importations de « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » (+3,5 milliards) et de produits pharmaceutiques (+2,5 milliards). Sur les quatre premiers mois de 2015, les importations de biens sont évaluées à 940,3 milliards contre 889,8 milliards un an auparavant, soit une hausse de 5,7% (+50,5 milliards), imputable essentiellement aux achats de « machines, appareils et moteurs » (+25,1 milliards), de « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » (+13,1 milliards) et de produits alimentaires (+10 milliards).

En revanche, explique la dpee , un repli a été observé dans les importations de produits pétroliers (-43,2 milliards), sous l’effet, notamment, des achats à l’étranger d’huiles brules de pétrole qui ont connu une baisse de 31,2 milliards sur la période.
Oumar Nourou www.lejecos.com