Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Seydi Gassama - Quand les préfets sont accusés de "troubles à l'ordre public"

Mercredi 10 Mars 2021

La violation des droits constitutionnels par les préfets constituent les principales causes de troubles à l’ordre public, a tweeté, mardi, le directeur exécutif d’Amnesty Sénégal. Seydi Gassama a invité l’Etat du Sénégal à respecter lesdits droits comme le lui demandent l’Onu et la Cedeao.



Selon le droit de l’hommiste, la violation de ces droits par les préfets constituent les principales causes de troubles à l’ordre public.

“L’Etat du Sénégal doit respecter les droits constitutionnels des citoyens de se rassembler et de manifester de façon pacifique, comme le lui demandent l’Onu et la Cedeao“, a-t-il écrit par tweet.

Dans l’affaire du viol présumé, l’opposant politique, Ousmane Sonko est arrêté pour « troubles à l’ordre public » alors qu’il se rendait au palais de justice de Dakar pour déférer à la convocation du juge.



LERAL