Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sidéré par les ordures, ALIOUNE TINE, crie : « où est le maire de Saint-Louis ? »

Mardi 6 Octobre 2015

Sidéré par les ordures, ALIOUNE TINE, crie : « où est le maire de Saint-Louis ? »
« Ce qui est scandaleux dans ce qu'on voit à l'hydrobase et dans son environnement c'est l'inaction, l'indifférence, l'inconscience face à la bombe à retardement environnementale. Pire l'accoutumance par rapport à la saleté, à l'insalubrité avec lesquels on semble faire corps. Les familles sont dans cet environnement qui occupe tous les espaces: espace de travail, espace domestique et espace de loisir. Les jeunes à la plage font tranquillement leur sport à côté de carcasses de moutons et de chèvres en décomposition ou simplement des tas d'ordures. Les pêcheurs jettent leur filet. Plus loin un cycliste qui se promène. Inconscience, irresponsabilité. Voire. Et tout le scandale c'est que les gens semblent s'accommoder et se complaire dans une situation de dégradation continue d'un environnement exceptionnel, un véritable don de Dieu, une générosité de mère nature », a dit le Directeur Afrique de l’ouest et centrale d’Amnesty International.

« Alors où sont les champions du développement durable face à ce véritable cancer du sous développement durable ? Où sont les Ousmane SOW Huchard, Ali Haidar qui est omniprésent dans l'écologie maritime à son ère marine protégée à côté de cette bombe écologique. Où est notre ministre de l'environnement et de la nature? Où est le maire de Saint-Louis ? Où sont les élites politiques de Saint-Louis ? Où sont les stars qui avaient chanté Set. Jeunesse saint-Louisiennes, c'est une situation de perte de sens. Ce patrimoine est d'abord le vôtre. Vous n'avez pas le droit d'assister passivement à sa destruction », s’est-il interrogé dans une publication sur son compte Facebook, postée samedi.

« Il faut faire Bloc et combattre cette sous culture pathologique du sous développement durable. Autorités publiques et leaders politiques il n'y a pas que le pétrole, l'or ou l'uranium qui doivent être élevés à la dignité de ressources qui comptent. Il y'a aussi cet environnement magique qui entraîne le monde entier chez nous et que toute cette saleté repousse », a ajouté le président du Comité sénégalais des droits de l’homme (Csdh).
 
NDARINFO.COM