Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Tags sur las murs de la Cathédrale de Saint-Louis: Me Abatalibe Guèye « très peiné »

Vendredi 9 Mai 2014

La vague d’indignation provoquée par les tags sur les murs de la Cathédrale de Saint-Louis continue de s’intensifier et de voix solidaires se soulèvent pour soutenir la communauté chrétienne, mais aussi, exiger une réhabilitation diligente de ce lieu de culte et patrimoine de l’humanité.

Ce matin, Me Abatalibe GUEYE qui a rencontré l’Abbé Ferdinand MENDY, a fustigé ces actes qu’il a qualifiés d’ « inciviques » en estimant que les auteurs et commanditaires de ces inscriptions « n’ont aucun respect pour la ville ».

/ « Si la Communauté chrétienne de Saint-Louis, connue pour sa mesure, sa discrétion a eu à faire cette sortie, c’est parce que le sujet qui a été abordé est grave. L’état de vétusté de la cathédrale est une menace pour les paroissiens. Cette image n’est pas bonne ni pour l’Etat ni pour la municipalité de la ville », a dit Me GUEYE, en appelant les leaders politiques à « éduquer et conscientiser» leurs militants.

« Il faut très vite que l’État et la municipalité puissent prendre à bras le corps ce problème. Il faut mettre en application une politique de sauvegarde et de soutien à l’endroit des maisons de culte. Cette disposition doit très prise en charge dans la politique municipale », a-t-il ajouté.

« C’est regrettable qu’on essaie de faire la promotion des candidats », déploré l’avocat qui ajoute que « ces candidats dont ont fait la promotion sur les murs d’autrui, n’ont aucune maison à Saint-Louis. Nous qui vivons 365/366 jours à Saint-Louis et qui y avons nos maisons, nous ne le ferons jamais parce que nous ne souhaiterions pas qu’on puisse écrire sur nos murs ».

« Ceux qui commanditent ces actes, s’ils avaient des maisons à Saint-Louis, ils ne l’auraient pas fait. Nous qui sommes là, si nous avions fait la même politique, si nous nous amusions à écrire sur les murs, ils ne trouveraient pas d’espaces pour le faire. Il est indécent, inégalant qu’avec la conjoncture, des gens font tout pour embellir les maisons et que des leaders commandent des jeunes pour écrire leurs noms sur les murs de maisons et édifices», dénonce Me GUEYE.

En appelant les autres acteurs politiques « à éviter de tels écarts », il a invité, solennellement, les candidats dont les noms ont été mentionnés sur les murs de la cathédrale et des autres lieux de Saint-Louis, de prendre en charge tous les frais pour les enlever.

Ndarinfo.com


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Véra le 09/05/2014 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et voilà tous les vautours politiques qui vont émerger pour profiter de cette situation déplorable.
Les Saint-louisiens ne les entendent jamais sur les problèmes quotidiens qui ont pour nom insalubrité,incivisme,transport,éducation,etc...

2.Posté par mbagnick le 09/05/2014 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les taqs sur les murs sont l'apanage de personnes inconscientes qui sont instrumentalisées pour participer à la visibilité de d'illustres inconnus. Malheureusement, pour cela, ils ne peuvent pas s'empêcher de lancer des leurres à l'opinion avec des signatures fausses et même ridicules. Par ces inscriptions sur le mur de la cathédrale, les fauteurs ont voulu faire croire que ce sont les partisans de ABC qui étaient les auteurs d'un des messages. Par cet acte ignoble, ils ont essayé de porter atteinte à l’honorabilité de Maître Alioune Badara Cissé mais c'est peine perdue car les saint-louisiens (nos parents chrétiens compris) savent que ABC est d'une trempe supérieure. D'ailleurs le contenu des message affichés est loin de ses préoccupations et de ceux qui aiment cette ville. Jugez-en en lisant attentivement les inscriptions.

3.Posté par mbagnick le 09/05/2014 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les taqs sur les murs sont l'apanage de personnes inconscientes qui sont instrumentalisées pour participer à la visibilité d'illustres inconnus. Malheureusement, pour cela, ils ne peuvent pas s'empêcher de lancer des leurres à l'opinion avec des signatures fausses et même ridicules. Par ces inscriptions sur le mur de la cathédrale, les fauteurs ont voulu faire croire que ce sont les partisans de ABC qui étaient les auteurs d'un des messages. Par cet acte ignoble, ils ont essayé de porter atteinte à l’honorabilité de Maître Alioune Badara Cissé mais c'est peine perdue car les saint-louisiens (nos parents chrétiens compris) savent que ABC est d'une trempe supérieure. D'ailleurs le contenu des messages affichés est loin de ses préoccupations et de ceux qui aiment cette ville. Jugez-en en lisant attentivement les inscriptions.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.