Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Tensions au Proche-Orient : entretien téléphonique entre Ghazouani et Ismaël Haniyeh

Vendredi 14 Mai 2021

Le président mauritanien, Mohamed Cheikh Ghazouani, a reçu jeudi 13 mai un appel téléphonique d'Ismail Haniyeh, le chef du bureau politique du Hamas, un mouvement islamique palestinien qui prône la destruction de l'État d'Israël et l'instauration d'un État islamique palestinien.

Les deux ont notamment évoqué "les derniers développements de la situation dans les territoires occupés après les attaques israéliennes continues contre El Qods Ach-Charif et la bande de Gaza", explique dans un communiqué la présidence mauritanienne.

Le responsable du Hamas a remercié le Chef de l’Etat mauritanien et le peuple mauritanien, "toutes composantes confondues, pour le soutien illimité qu'ils apportent au peuple palestinien et à sa juste cause", indique la présidence mauritanienne.

Lors de cet entretien téléphonique, le président Ghaozuani "a exprimé la position constante de soutien de la Mauritanie en faveur de la cause du peuple frère palestinien jusqu'à la fin de l'occupation et la création de l'Etat palestinien avec pour capitale, El-Qods Ach- Charif, la libération des prisonniers et le retour des personnes déplacées dans leurs foyers", a précisé la présidence mauritanienne.

Face à l'intensification des tensions sur le terrain, Ghazouani a appelé la communauté internationale à se mobiliser "pour mettre un terme à la violence israélienne et aux attaques perpétrées contre le peuple palestinien et ses symboles sacrés".

Les affrontements entre Israël et le Hamas ont débuté lundi après des semaines de tensions israélo-palestiniennes à Jérusalem-Est, qui ont culminé avec des heurts sur l'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam et site le plus sacré du judaïsme, dans cette portion de la Ville sainte illégalement occupée et annexée par Israël, d'après l'ONU.

En coulisses, l'ONU, le Qatar et l'Égypte s'activent pour faciliter une médiation, le chef de la diplomatie égyptienne ayant contacté son homologue israélien pour tenter – en vain – de le convaincre de cesser les hostilités.

Le Hamas a fait état jeudi de 103 morts, dont 27 enfants, et 580 blessés dans l'enclave depuis le début des hostilités il y a quatre jours. Des centaines de roquettes ont à nouveau été tirées jeudi vers Israël depuis la bande de Gaza par le Hamas.

Babacar BAYE NDIAYE – Journaliste à Cridem

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.