Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Thiès : irrité par la libération de « Boughazelli », Luc Nicolaï entame une grève de la faim

Jeudi 11 Juin 2020

Thiès : irrité par la libération de « Boughazelli », Luc Nicolaï entame une grève de la faim
Transféré à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès, le promoteur de lutte, Luc Nicolaï, a entamé une grève de la faim. Arrêté dans l’affaire de la drogue placée dans une chambre à l’hôtel Lamatin Beach de Saly, zone touristique, située dans la région de Mbour à 80 km de Dakar, il serait irrité par la libération de l’ancien député Seydina Fall « Boughazelli », accusé de trafic de faux billets de banque.

L’Observateur qui donne l’information, informe que Luc Nicolaï est en train de se laisser mourir à petit feu refusant systématiquement de s’alimenter. Mais que s’est-il passé pour que Luc Nicolaï pique des crises depuis mardi?

Des sources du journal ont fait savoir que le promoteur de lutte (Lamb en wolof) avait accepté sans rechigner à purger sa peine de 5 ans à la Mac de Saint-Louis, dans l’est du pays. En effet, il serait irrité par la libération de l’ancien député Seydina Fall « Boughazelli », accusé de trafic de faux billets de banque. Après avoir piqué une crise, il a été conduit, plusieurs fois, dans la journée du mardi, à l’infirmerie de la prison. Il pose comme seule condition contre l’arrêt de la diète son élargissement de prison en cette période de Covid-19.

Selon ses proches, Luc ne s’est pas offusqué de voir le président de la République Macky Sall accorder la grâce à des milliers de détenus le mois dernier afin de désengorger les prisons en cette période de la maladie à coronavirus. Par contre, il s’est étranglé de colère en constatant que l’ancien député de la Majorité, Seydina Fall « Boughazellli », emprisonné pour trafic présumé de faux billets de banque, puisse bénéficier d’une liberté provisoire pour « raison de santé ».

IGFM