Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Trafic de drogue : L’imam arrêté après la prière de Souba

Mercredi 23 Novembre 2016

L’Office central des stupéfiants (OCS) du Mali et l’OCRTIS du Sénégal ont travaillé mains dans la main pour mettre hors d’état de nuire l’un des plus grands trafiquants de drogue de la sous-région. Fait assez cocasse : Moustapha Doucouré exerçait les fonctions d’imam et il a été intercepté après avoir dirigé la prière de «Souba».


Selon les informations de Libération, l’OCRTIS du Sénégal et l’Office central des stupéfiants (OCS) du Mali ont travaillé mains dans la main pour mettre la main sur l’un des plus grands trafiquants de drogue de la sous-région.
Ce, à la suite de la saisie d’un camion rempli de 2,7 tonnes de drogue intercepté à Yirimadio, un quartier de Bamako. Le chauffeur du camion qui a été interpellé surle fait, a indiqué aux enquêteurs maliens qu’une partie de la marchandise était destinée au Sénégal et que le propriétaire, un certain Moustapha Doucouré, se trouvait d’ailleurs dans notre pays pour s’assurer du bon déroulement du transport.
Immédiatement, les autorités maliennes ont pris l’attache de l’OCRTIS du Sénégal. C’est ainsi que les hommes du commissaire Idrissa Cissé ont démarré une chasse à l’homme qui a permis de découvrir que Moustapha Doucouré a quitté le Sénégal pour se rendre au Niger.
Les enquêteurs sénégalais ne lâchent pas la cible, informant les autorités policières maliennes lorsque Moustapha Doucouré est retourné discrètement à Bamako après quelques mois de cavale.
Le fait assez insolite dans l’affaire est que le dispositif de surveillance mis en place par les enquêteurs maliens a révélé que le sieur Doucouré, tout en étant les plus grands trafiquants de drogue de la sous-région, exerçait aussi les fonctions dans la mosquée malienne de Yorodiabougou. D’ailleurs, les policiers l’ont intercepté alors qu’il venait de diriger la prière… de «Souba».

LIBERATION


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Tintin le 23/11/2016 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah...Ah...Ah...il y a des failles dans l'éducation musulmane : un imam trafiquant de drogue !...on attend la réaction de JAMRA !!!!

2.Posté par paracétamol le 23/11/2016 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le rapport?
commentaire archinul!
il y a des escrocs et criminels de toute confession ou athées.

3.Posté par Tintin le 23/11/2016 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Paracetamol va donc réviser tes notions de jazz ...... depuis le temps qu'on nous rabache qu'il faut revenir aux "valeurs" de l'Islam voir un imam trafiquant de drogue à grande échelle c'est cocasse ! .....mais les voix de Dieu sont impénétrables.....

4.Posté par paracétamol le 23/11/2016 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est quoi le rapport avec le jazz?
vous êtes vraiment stupide.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.