Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Tri et valorisation des déchets : le projet ACORD formera 100 jeunes Saint-Louisiens (vidéo)

Mardi 21 Février 2017

ACORD (Au Cœur de l’Or Dur), une formation qualifiante pour accompagner des jeunes de la ville de Saint-Louis dans leur insertion socioprofessionnelle  en gestion et valorisation des ordures, va contribuer à une meilleure gestion des ordures par la formation de types d’agents nouveaux capables de promouvoir une nouvelle gestion des ordures par des approches innovantes.  

Le programme porté le Centre de Formation Professionnelle( CFP) de Saint-Louis ex-Cretf par  intègre, en effet, des techniques nouvelles de collectes, de tri et de traitement des ordures,  gestion rationnelle et revalorisante des déchets et ordures.                                             

« Il s’agit, par cette approche nouvelle, de former des jeunes capables de répondre aux besoins de la commune en matière de gestion des ordures et de préservation de l’environnement », a expliqué, mardi, Makhfousse GAYE, le responsable de l’insertion/appui au Centre de Formation Professionnelle de Saint-Louis.

« Les cibles du projet sont les sortis du CFP dans la filière Agent de Développement Local (ADL) de 2009 à 2016  et des agents des GIE CETOM qui sont dans une situation d’emploi précaire », renseigne M. GAYE qui s’exprimait en marge d’une signature de convention entre le Projet ACORD et le  Fonds de financement pour de la Formation et Technique (3FTP).

Il faut préciser que vu la représentation des filles dans la filière Agent de Développement Local (ADL) que celle des garçons, le projet intègre naturellement la dimension genre dans sa conception et son élaboration.

Ainsi, sur les 100 formés, les 66 sont des filles.

Dans sa mis en œuvre, les cibles bénéficieront d’une formation qualifiante adaptée aux nouvelles techniques de gestion environnementale. Celle-ci permettra d’une part, aux agents des GIE CETOM de revaloriser leur statut  et d’autre part, aux diplômés du C.F.P de prétendre à de meilleures opportunités d’insertion, par l’amélioration de leurs offres de services dans le traitement des ordures.

Dans le domaine de la valorisation des ordures, le projet ACORD peut compter sur l’expertise de partenaires tels que l’UCG et le Partenariat Lille-Saint-Louis qui ont des expériences avérées dans la réutilisation et le recyclage des ordures, le compostage des matières organiques et la production de Biogaz. Grâce à ces innovations, le projet participe aussi à la promotion d’une agriculture biologique.

Pour la réussite du projet, il sera mis à la disposition des familles des 10 quartiers cibles (Diamaguéne, Léona, HLM, Eaux Claires, Ndioloféne, Médina courses, Diaminar, Ndar Toute, Balacoss, Pikine) 150 bacs à tri qui serviront d’échantillonnage. Le projet veillera sur la qualité des bacs et de leur sécurité.

Suivez les explications de M. GAYE, en vidéo  ...
 

NDARINFO.COM



 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Xam sa bop le 22/02/2017 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A quand une fabrique de recyclage des déchets plastiques à Saint-Louis...et ailleurs?

2.Posté par Benevol senegalais le 22/02/2017 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous demandons limplication des presidents de commissions environnement des conseils de quartier ; des différents présidents de gies cetom sur ce processus tant attendu pour la valorisation de cet OR
BRAVO BRAVO

3.Posté par paracétamol le 23/02/2017 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cela existe déjà au Sénégal, par exemple la société PROPLAST.
mais c'est vrai, insuffisant et peu connu

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.