Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

UGB – EXPERTISE AGRICOLE : les résultats d’une recherche sur la poudre d’oignon, présentés aux acteurs locaux.

Lundi 19 Janvier 2015

Plusieurs acteurs agricoles de la région nord et groupements féminins ont assisté lundi un samedi à une cérémonie de présentation des résultats du partenariat Université Gaston Berger-Microentreprises agroalimentaires.


UGB – EXPERTISE AGRICOLE : les résultats d’une recherche sur la poudre d’oignon, présentés aux acteurs locaux.
Ce programme, piloté par enseignant-chercheur Michel Bakar Diop, développe un système de séchage indien qui, dans une démarche moderne, transforme le bulbe d’oignon en poudre. Cette innovation majeure, mise en œuvre par des étudiants et formateurs de l’UFR des Sciences agronomiques, d'Aquaculture et de Technologies alimentaires (S2ATA) vise à  « renforcer la grappe agriculture industrie agroalimentaire », selon le M. DIOP qui explique qu’avec cette méthode, les surplus d’oignon qui pourrissent après les campagnes agricoles pourront être écoulés.

Aujourd’hui, la filière Oignon enregistre d’importantes performances  avec 280.000 tonnes de production annuelle et 15.000 tonnes de consommation.Toutefois, un surplus de 60.000 tonnes se perd chaque année entre les mains de producteurs. Ce procédé offert en guise de solution pourra permettre, selon les acteurs locaux, prendre parfaitement en charge l’excédent de production en assurant une bonne croissance dans la filière.

« La région de Saint-Louis constitue une des principales zones de développement  agricole avec l’émergence de l’agriculture irriguée. C’est pour cela que nous avons initié des actions de recherches d’informations utiles pour promouvoir la poudre d’oignon », a expliqué M. DIOP.

En invitant « l’ensemble des entreprises dans la chaine de valeur à s’inscrire dans une synergie d’action pour développer la filière », Michel Bakar Diop a insisté sur l’importance de ce partenariat scellé à l’UGB.

Dans le cadre du projet "Strengthening Africa’s Strategic Agricultural Capacty for Impact on Development" (SASACID) soutenu par le réseau African Network for Agriculture, Agroforestry and Natural Resources éducation (ANAFE), la fédération des groupements de promotion féminine de Bango et l’Union des femmes de Guet-Ndar bénéficient d’un encadrement sur la production de poudre d’oignon séché.

Pour le Professeur Seydou Nourou Sall, coordonnateur du SASACID, ce projet va améliorer les performances agricoles locales en répondant de manière efficace aux besoins de compétences des femmes actrices de ce secteur. Il a  magnifié par ailleurs la détermination manifestée par les autorités universitaires de Saint-Louis pour la réussite de ce projet, indiquant que cette démarche donne l’occasion au temple du savoir de jouer pleinement son rôle.

« Nos universités doivent s’ouvrir aux microentreprises. Nous devons adopter des programmes pédagogiques qui répondent aux besoins de nos sociétés », a-t-il indiqué.

NDARINFO.COM

Plus Loin:

UGB - DP2I: Deux projets d’étudiants financés à l’issue d’un Challenge Innovation Agrobusiness.
 
ENTREPRENEURIAT - UGB: l’agrobusiness est un moyen d’autonomiser la jeunesse (économiste)


 

IMG_6725
  • IMG_6725
  • IMG_6726
  • IMG_6728
  • IMG_6729