Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Un employé de l’hôtel Méridien agresse Abdou Guité Seck

Mercredi 13 Juillet 2011

Un employé de l’hôtel Méridien agresse Abdou Guité Seck
Abdou Guite seck a été sauvagement victime d'une agression lors de la soirée de Gala des pharmaciens du « pays des Scandales ». En effet, juste avant de monter sur scène pour sa prestation fort attendue par les convives, Guité qui voulait se désaltérer, se fait servir un verre de rafraichissement par le service traiteur du Méridien qui assurait comme à l’accoutumée.

Après ce verre l’enfant chéri de Saint-Louis voulait aussi quelques autres verres de rafraichissement pour ses danseuses qui s’étaient déjà installées dans la salle devant abriter le spectacle. Mais malheureusement pour lui, il se verra contre toute attente opposer une fin de non-recevoir par le nommé Alassane Ndiaye( membre du service de traiteur du Meridien.).

Comme argument ce dernier balance sur la figure de Guité que le service se fait à l’intérieur et qu’il ne pourrait déroger a la règle. Certainement touché dans son propre amour Guité, attendra la fin de la soirée pour remercier le personnel des pharmaciens avant de boucler la boucle en s’adressant à Alassane ( celui qui lui a refusé le rafraichissement pour ses danseurs).

Une déclaration au vu au su de tout le monde qui fera sortir Alassane de ses gonds lequel entre temps avait plié bagage mais reviendra sur ses pas aussitôt qu’un de ses amis le mit au parfum des « flèches » décochées par Abdou Guité sur sa calvitie. S’en suivit un échange de propos aigres-doux entre AGS et Alassane.

Ce dernier qui était entouré de ses inconditionnels faisait mine de le mépriser en signant des autographes. C’est sur ces entrefaites qu’Alassane qui lui en voulait à mort, l’empoignera avant de déchirer en lambeaux la tenue qu’il avait enfilée pour la circonstance. Inutile de vous dire que le «

beautiful people » qui n’en revenait pas de cette scène fera des pieds et des mains pour les séparer.


Et n’eussent été ses bonnes volontés, les choses allaient dégénérer.