Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Usurpation de fonction et extorsion de fonds : le faux gendarme réclamait 20 000 F CFA à des camionneurs

Dimanche 16 Mai 2021

Jugé pour usurpation de fonction et extorsion de fonds le 12 mai dernier, S. Faye, qui se faisait passer pour un gendarme, tantôt pour un agent d’une société de gardiennage, d’après l’accusation, réclamait 20 000 FCfa à des camionneurs.


Usurpation de fonction et extorsion de fonds : le faux gendarme réclamait 20 000 F CFA à des camionneurs

A la barre, le prévenu a contesté les faits. Mais les chauffeurs de gros porteurs T. Fall, D. Ndiéguène et L. Diack ont déclaré, à l’enquête, qu’ils ont été arrêtés à des endroits différents par le sieur Faye. Ce dernier, ont-ils fait savoir, se présentait comme gendarme, militaire ou agent de sécurité. Sur cette base, il leur demandait les documents de leurs véhicules avant de réclamer 20.000 de F CFA. Ce montant était susceptible d’être réduit à la baisse après «marchandage», rapporte Le Soleil.

Le procureur de la République, qui indique que les parties civiles ne se connaissent pas et ont été arrêtées à des endroits différents, soutient qu’«elles ne peuvent pas se tromper sur la personne du mis en cause». Convaincu que les faits d’usurpation de fonction et d’extorsion de fonds sont établis, il a requis deux ans dont trois mois ferme contre S. Faye.

Selon toujours Le Soleil, les avocats de la défense pensent, pour leur part, qu’il s’agit «d’une déclaration (la version du prévenu) contre celles des chauffeurs». Il sera fixé sur son sort le 18 mai prochain.

LERAL
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.