Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Achat ou don : « Le Sénégal a reçu gratuitement 200.000 doses de vaccins chinois », assure un média français

Dimanche 28 Février 2021

L’acquisition des 200 000 doses de vaccins de Sinopharm suscite toujours des interrogations au Sénégal. Après un tweet du ministre de la Santé et de l’Action sociale (MSAS) annonçant un don de la République populaire de Chine, le chef de l’Etat avait, devant les caméras, affirmé que le Sénégal avait bien déboursé 2,2 milliards Cfa pour disposer de ces doses. Mais un média français assure lui que « Le Sénégal a reçu gratuitement 200.000 doses de vaccins chinois »


Achat ou don : « Le Sénégal a reçu gratuitement 200.000 doses de vaccins chinois », assure un média français
A l’aéroport international Blaise Diagne de Dias, il n’avait pas manqué de remercier son homologue chinois. « Monsieur l’ambassadeur, soyez mon interprète auprès de mon ami Xi Jinping pour lui transmettre mes sincères remerciements », avait déclaré le chef de l’Etat, après avoir réceptionné le lot, en présence du représentant de la Chine à Dakar.

Seulement, la presse française donne une version différente de celle déjà avancée. Dans un article intitulé « La Chine étend son influence en vaccinant le monde à tour de bras », Slate.fr, magazine en ligne de référence, a dévoilé certains détails. Au rang des pays ayant bénéficié « gracieusement » du don chinois, on y retrouve le Sénégal

« Le Sénégal, la Guinée équatoriale et l’Égypte ont été les premiers à recevoir chacun et gratuitement, 200.000 doses de vaccins chinois », renseigne le média français. Des arguments qui semblent conforter certains observateurs qui remettaient en cause l’acquisition de ces doses.

Au moment où les autorités sénégalaises annoncent un « achat », d’autres pays affirment ouvertement avoir bénéficié de “don” du bienfaiteur chinois. C’est notamment le cas de l’Algérie, du Gabon ou encore du Zimbabwe. Et pour la plupart de ces pays, la note est presque la même ; 200 000 doses de vaccins de Sinopharm. Qui croire ? Une chose est certaine; ce feuilleton autour du vaccin chinois est loin de livrer tous ses secrets.

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Paracétamol le 28/02/2021 12:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Slate est souvent bien informé.
L'un n'empêche pas l'autre !

2.Posté par Sek le 01/03/2021 19:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans le cas d''une vente au Sénégal du vaccin Sinopharm, le pays de MAO, malgré les nombreux marchés octroyés aux entreprises chinoises, préfère les autres pays africains qui eux ont reçu des dons. Nous devons donc revoir nos
relations avec la Chine.