Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Achats de crédit téléphonique au Sénégal : 92 milliards de F Cfa dépensés en 2018 via Tigo Cash et Orange Money.

Mercredi 10 Juillet 2019

Achats de crédit téléphonique au Sénégal : 92 milliards de F Cfa dépensés en 2018 via Tigo Cash et Orange Money.
Les populations sénégalaises sont de véritables consommateurs de crédits téléphoniques. Des révélations de la Bceao Sénégal faites ce mardi 9 juillet 2019, par Amadou Al Aminou Lo, le directeur national de ladite institution bancaire ont fait état, pour l’année 2018, des montants dépensés via Orange  Money et Tigo Cash, de plusieurs milliards de nos francs pour l’achat de crédit téléphonique. 
  
 ‘’Nous avons eu presque 300 millions d’opérations pour une valeur cumulée de 2.470 milliards de F Cfa. Dans ce total, il faut le reconnaitre, c’est essentiellement les deux opérateurs de monnaie électronique que sont Orange money et Tigo Cash qui sont essentiellement les émetteurs des montants que je viens de donner. 
  
Les services les plus utilisés par la clientèle sont les rechargements cash (1070 milliards de F Cfa soit 39,41% des opérations), de retraits cash (734 milliards de F Cfa soit 27% des opérations), de transfert de personne à personne (412 milliards de F Cfa soit 15% des opérations) ; de paiements de factures (105 milliards de F Cfa soit 3,86% des opérations) ; d’achats de crédits téléphoniques (92 milliards de F Cfa  soit 3,38% des opérations) et de paiements marchands  (84 milliards de F Cfa soit 3,09% des opérations. 
  
Quant aux banques, les volumes d’opérations sont de l’ordre de 3,98 millions d’opérations pour un montant de 250 milliards F Cfa, a révélé M. Lo. Celui-ci a précisé également que ‘’les banques ont dégagé, un résultat excédentaire de 96 milliards en fin décembre 2018’’. 
 
Concernant les conditions d’exécution des transferts dans les livres de la Banque centrale (Bceao), il a rassuré que la Bceao continue à exécuter les transferts pour le compte de la clientèle. Ce que dit-il, la Banque centrale dit ‘’faire de manière régulière pour des montants très élevés correspondants aux importations à régler. Et qu’il n’y a eu aucun souci en matière de devises, aucun souci, dans leur rapport avec le système bancaire en matière d’exécution des transferts sur l’extérieur. Un point évoqué, selon le directeur national de la Bceao Sénégal, pour voir comment rendre les opérations plus fluides.

DAKARACTU
 
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.