Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Bilan de la contre-saison : 44.000 ha de riz emblavés, une production de plus de 300.000 tonnes attendue.

Jeudi 18 Août 2016

Samba KANTE, DG de la SAED
Samba KANTE, DG de la SAED
«  Une production record » selon le directeur général de la Société nationale d'aménagement et d'exploitation des terres du delta du fleuve (Saed) qui, en marge d’une réunion de producteurs sur la commercialisation du riz, a  indiqué que ces performances agricoles ont pu être enregistrées grâce à l’engagement des riziers et la volonté politique de l’État.

En 2015, 36.000 hectares de terres ont été emblavés durant la Campagne de contre saison sèche-chaude 2016. Une prouesse jamais encore atteinte et qui avait galvanisé les acteurs dans l’atteinte de l’autosuffisance en riz. Cette année, le bilan « positif », est selon Samba KANTE la résultante d’une combinaison de dispositions prises par le Gouvernement pour densifier la production.

«  On ne trouve plus de salle de classe et de magasin pour stocker le paddy », a renseigné M. KANTE qui sollicite « l’intervention rapide des acteurs pour l’écoulement de cette production ».

La commercialisation reste le grand défi à relever pour boucler la saison en apothéose. Pour cela, la SAED incite les opérateurs économiques à se rapprocher des riziers. «  Nous avons une production de qualité qui n’a rien en envié du riz importé », a indiqué Seyni NDAO, le DGA de cette société.

Par ailleurs, des mesures fortes ont été prises pour lutter contre la spéculation et l’exportation frauduleuse du riz de la vallée du fleuve Sénégal vers la Mauritanie.

> Les explications de Samba KANTE, en vidéo ...
 

NDARINFO.COM