Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

CAMPAGNE AGRICOLE 2011/2012 :Développement végétatif satisfaisant dans la région

Mardi 13 Septembre 2011

CAMPAGNE AGRICOLE 2011/2012 :Développement végétatif satisfaisant dans la région
La situation des cultures est globalement satisfaisante avec un bon développement et un aspect végétatif correct. Les opérations d’entretien et de désherbage se poursuivent pour l’ensemble des cultures. Le riz de Contre Saison Chaude est actuellement en phase terminale de récolte tandis que pour la Campagne hivernale les travaux de préparation du sol et les semis se poursuivent, a annoncé Mme Tacko Diawara Ndao, directrice régionale du développement rural de Saint-Louis.

Dans le dernier rapport de suivi hebdomadaire de la campagne agricole, elle a précisé que les opérations de mise en place et vente de semences d’arachide, de mil, de niébé et de maïs local, sont presque terminées. En effet, sur un quota de 100 tonnes de semences d’arachide alloué à la région, on a enregistré un taux de réception et de cession de 100%.

Quant aux autres spéculations précitées, la mise en place est terminée et les opérations de vente se déroulent correctement.

Pour le riz, a-t-elle poursuivi, les opérateurs privés semenciers de la vallée ont mis en place, pour cette présente campagne, 2 078,962 T de semences certifiées (toutes variétés et niveaux confondus) dont 90,15% constitués de R1 et R2 utilisables par les producteurs de paddy. A cela s’ajoute la production de contre saison chaude 2011 qui est en cours d’échantillonnage et de conditionnement au niveau du CTS de Richard-Toll.

Au courant de la campagne agricole 2010-2011, l’Etat a alloué à la région, 80 motoculteurs, 380 faucheuses et 100 polisseurs. La mise en place du matériel agricole est effective sauf pour les polisseurs. Les commissions départementales se sont réunies pour le choix des bénéficiaires.

Elle a tenu à rappeler que le manque de matériel agricole pour les travaux du sol ne favorise pas la mise en œuvre de la double culture dans la région de Saint-Louis. En effet, on observe de plus en plus un retard dans la mise en place des cultures entraînant le chevauchement des campagnes.

Produits phytosanitaires insuffisants

La région de Saint-Louis, selon Mme Tacko Diawara Ndao, a reçu de la DPV 3 Tonnes de Fénical 5 %, 200 litres de Fénical 500 CE, 15 combinaisons jetables, 10 paires de gants, 60 lunettes de protection, 500 sacs poudreuses. Ces dotations permettront aux Comités de Lutte Villageois (CLV) de faire face efficacement aux premières apparitions de ravageurs.

Cependant, cette dotation est jugée insuffisante par rapport aux besoins de la région en produits phytosanitaires.

Pour ce qui est du crédit, elle a souligné que, pour cette présente campagne d’hivernage, les deux comités de crédit de la CNCAS se sont tenus du 14 au 19 juin 2011 et durant la deuxième décade du mois de juillet. Le programme financé s’élève à hauteur de 2milliards 022 millions 272 389 de francs CFA équivalant à 7481ha, pour le département de Dagana, à 1milliard 168 millions 902 721 de francs CFA équivalant à 4 677ha, pour le département de Podor.

En ce qui concerne les premiers semis d’arachide, a-t-elle indiqué, ils sont en phase de gynophorisation tandis que les derniers semis sont au stade de floraison. Quant aux semis de niébé, ils sont au stade de floraison et de formation de gousses pour les premiers semis tandis que les derniers semis sont au stade de floraison et début ramification. Concernant le mil et le sorgho, ils sont au stade de montaison pour les premiers semis et élongation des tiges pour les semis tardifs. Quant à la pastèque, elle est au stade de ramification.

Les semis de niébé, de bissap et de béref se poursuivent au niveau régional.

La situation des cultures, selon Mme Ndao, est globalement satisfaisante avec un bon développement et un aspect végétatif correct. Les opérations d’entretien et de désherbage se poursuivent pour l’ensemble des cultures.

Le riz de Contre Saison Chaude est actuellement en phase terminale de récolte tandis que pour la Campagne hivernale les travaux de préparation du sol et les semis se poursuivent.

La situation phytosanitaire se caractérise en ce début d’hivernage 2011 par une accalmie générale au niveau de la région. Aucune éclosion de sautériaux ou de larves d’Amsacta n’est signalée par les producteurs.

Les recommandations formulées tournent autour de la nécessité de doter les services départementaux du développement rural de moyens logistiques fonctionnels afin qu’ils assurent un meilleur suivi de la campagne agricole, de mieux organiser les opérations de mise en place et de cession des intrants en général et des engrais en particulier, de mettre à la disposition des collectivités locales omises lors de la répartition, une quantité de semences des différentes spéculations pour cette présente campagne agricole, de diligenter la mise en place rapide des engrais, d’affecter du personnel aux services départementaux de l’agriculture, de doter le CTS d’une nouvelle chaîne de triage et de renforcer la région en groupes moto pompe, tracteurs, motoculteurs, moissonneuses.

Mbagnick Kharachi Diagne