Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Convergence des cadres républicains: Moustapha Diakhaté dénonce "10 ans de fourvoiement"

Lundi 18 Novembre 2019

Convergence des cadres républicains: Moustapha Diakhaté dénonce "10 ans de fourvoiement"

La convergence des cadres républicains a organisé un panel de haut niveau, ce samedi. Une tribune offerte au président de République pour se prononcer sur les grandes lignes de sa politique pour l'année 2020, l'endettement du Sénégal, ses ambitions, entre autres. Une démarche que n'apprécie pas du tout Moustapha Diakhaté. Sur sa page Facebook, l'ex ministre conseiller de Macky Sall indique la voie aux cadres de l'Apr.

"En lieu et place d’un Panel-meeting de vulgarisations de réalisations d'un gouvernement, c’est à travers des publications, séminaires, conférences contradictoires, travaux de recherche, qu’une structure de Cadres digne de ce nom doit participer au débat politique et faire des propositions de réformes pour faire avancer le Sénégal", soutient Diakhaté.

Il préconise par conséquent une démarche beaucoup plus critique, par rapport aux politiques publiques.

"Comme cadre de réflexion, la CCR doit contribuer au renouveau de la pensée en s’attaquant, sans tabou, aux défis et enjeux du Sénégal et en formulant de nouvelles voies de progrès. Plus généralement, il s’agit de permettre à l’APR de contribuer à l’amélioration de la vie des idées et politiques publiques", conclut l'ex président du Groupe parlementaire de la majorité présidentielle.



LERAL
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.