Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Dernière minute: Les Thiantacounes passent à l'offensive, des banques saccagées (LIVE)

Lundi 22 Octobre 2012

La tension est montée d'un cran après un vendredi assez électrique aux alentours de la prison centrale de Rebeuss et une partie du centre ville. Les fidèles de Béthio Thioune se sont attaqués aux banques et autres édifices de l'Etat. Les grenades lacrymogènes tonnent de partout même aux environs du ministère de l'Intérieur.


Dernière minute: Les Thiantacounes passent à l'offensive, des banques saccagées (LIVE)
Les Thiantacounes sont passés à la vitesse supérieure. En ce lundi matin, ils ont directement fait cap au centre ville. Ils ont assiégé le rond point Sandaga avant de s'attaquer à des biens d'autrui. L'agence de la BICIS qui se trouve sur l'avenue Lamine Gueye a été mis à sac alors que les établissements financiers des alentours ont rapidement baissé pavillon.

Un policier serait même blessé par les disciples de Béthio Thioune qui selon quelques témoignages seraient ulcérés par la mesure du ministre de la Justice de ne pas autoriser de visite ce mardi.

A la rue Félix Faure abritant le Ministère de l'Intérieur, des véhicules des agents et autorités de ce ministère géré par Mbaye Ndiaye ont été caillassés par des manifestants qui réclament la libération de leur guide et marabout le Cheikh Béthio Thioune.

A la place de l'Indépendance également, Les Thiantacounes viennent de caillasser toutes les voitures stationnées sur la Place de l'Indépendance.

Cette tension découle du transferement du guide des Thiantacounes de la prison de Thiès à la MAC de Rebeuss. Ces disciples fustigent cette décision et la jugent illégale. Ils réclament maintenant la libération de leur guide.

Ibrahima Lissa FAYE
Pressafrik