Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Développement de la chaine de valeur de Riz : la KOICA booste les perspectives culturales à Podor (vidéo)

Mardi 15 Août 2017

En vue de rendre effective, l’atteinte de l’autosuffisance en riz en 2019, l’Agence internationale coréenne de la coopération (KOICA), a lancé un projet de développement inclusif et durable de la chaine de valeur riz, ciblant des zones de la commune de Podor.


 Ce programme, démarré en 2016 par des études socioéconomiques, vise à augmenter la sécurité alimentaire par l’établissement d’un modèle de projet d’unions rurales. Il injectera plus de 4 milliards FCFA au cours de sa mise en œuvre.

De Ndiayène Pendao, en passant par Donaye Taredji et Thiangaye, de nouvelles pratiques culturelles porteuses d’espoirs, émergent. Plus de 602 hectares seront mis à la disposition des agriculteurs, selon Amadou Tidjane MBAYE, l’ingénieur délégué de la SAED à Nianga( Podor), en marge d’une réunion des différents acteurs de ce projet.

Déjà, les bonnes expériences tirées des fermes démonstratives de la KOICA et les perspectives d’aménagements de terres en vue, suscitent l’engouement des agricultures locaux, bénéficiaires de ce projet de la Corée du Sud.

«  Nous avions des terres, mais nous ne pouvions pas les utiliser. Nous étions obligés de nous rabattre sur les exploitations des autres localités. Aujourd’hui, avec les futurs aménagements de la KOICA et les renforcements de capacités dont nous bénéficions, nous serons, bientôt, autonomes », renseigne Ibrahima KANE, maire de Ndiayene Pendao.

En plus de la construction de systèmes d’irrigation, de centres d’unions, de salles polyvalentes, de magasins de stockage de riz, l’Agence coréenne va également remettre des machines agricoles aux riziers.

« Des actions pertinentes », selon le sous-préfet de Podor Adama CAMARA qui souligne que l’intervention de la KOICA « vient à son heure ». M. CAMARA s’est fortement réjoui de la dynamique inclusive adoptée par le coordonnateur JUNG Rak MYEONG et son équipe dans la mise en œuvre du projet.

>>> Suivez les appréciations du Sous-Préfet, de l'ingénieur délégué de la SAED et du maire de Ndiayène Pendao

NDARINFO.COM