Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Encombrement des cimetières: Léopold Wade, le gouverneur de Saint-Louis, annonce des solutions définitives.

Samedi 5 Janvier 2013

Encombrement des cimetières: Léopold Wade, le gouverneur de Saint-Louis, annonce des solutions définitives.
Le gouverneur de la région de Saint-Louis, Léopold Wade a déploré l’indiscipline des chauffeurs de camions frigorifiques qui stationnent a l’entrée des cimetières de Saint-Louis. « Pas plus tard que la semaine dernière, j ai présidé une rencontre sur cette question. A chaque fois que les forces de sécurités sont présentes, les choses sont normales. Mais, dès qu’elles tournent le dos, c’est une vraie pagaille’’, a dit M. Wade qui annonce qu’avec ‘’la réalisation d’un projet dans cette langue de barbarie, il sera créé une aire de stationnement et les problèmes vont disparaitre de la zone. Mais, ce qu’il faut noter, c’est l’indiscipline des camionneurs », a précisé le gouverneur de Saint-Louis’’.

À Tiéme et Tiaka Ndiaye, plus de 200 camions frigorifiques longent les deux cimetières où reposent de dignes fils de la ville tricentenaire. Ces populations comptent se rebeller contre les chauffeurs de camions frigorifiques qui continuent toujours d’occuper illégalement ces lieux.

Ndarinfo et Rewmi


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par rahne le 06/01/2013 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je me demande ce quattendent les saint-louisiens qui y ont leurs morts pour déloger ces camionneurs des BAOL BAOL pour laplupart.Peu leur importe de savoir ceux qui sont enterrés dans ce cimetiére.Je pense que le débarcadére doit étre déplacé à GOKHOU BADTH

2.Posté par ba le 07/01/2013 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faut que la population règle elle-mème ces problèmes,mais lesmolous guet ndar sont complices