Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

FASS-NGOM : les populations adhèrent à BBY mais demandent de l’eau et des pistes.

Samedi 22 Juillet 2017

Après dix jours de campagne électorale dans la commune de Fass Ngom, la coalition Benno Bokk Yaakar garde un grand espoir si l’on tient compte des intentions de vote formulées. Sous la direction du Coordonnateur Ibrahima DIAO, par ailleurs Directeur du CROUS, la coalition Benno Bokk Yaakar a déjà parcouru 22 des 55 villages de la commune. Partout, les populations ont adhéré à la politique du Président Macky Sall et salué les bonnes actions de son responsable communal.

Cependant des doléances sont présentées par les responsables politiques et militants trouvés sur place. Il s’agit pour l’essentiel de l’approvisionnement en eau potable, de branchement électrique et de la construction de routes et pistes communautaires. 

A noter que de nombreux villages de la commune de Fass Ngom, notamment certains de la zone du Diéry, ne disposent pas d’eau potable. C’est le cas de Mbaye Mbaye Fall, Bidiem mouride, Bathiass Dieye, Teumb, Ngui-Ngui, Bidiem Peul et Mbaye Mbaye Peul.

Dans ces villages les femmes vivent toujours la galère connue par nos grands-parents durant la période coloniale.  Elles puisent encore l’eau des puits. Et pire, les puits ont non seulement des profondeurs insoupçonnées (20m) mais sont, en plus, menacés d’écroulement. Certains puits sont creusés par Mame Cheikh Seydi Hadj Rawane Ngom durant les années 1950.

Les populations en appellent au Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye, par ailleurs tête de liste départementale de la coalition BBY.

Les populations  ont également demandé des voies de communication pour sortir du désenclavement.  Certains villages sont inaccessibles à cause d’une dégradation des routes jonchées de sable et du coup impraticable. Il est très difficile d’accéder aux villages de Ndièye Wade, Bidiem Mouride, Mbaye Mbaye Fall ou Ndiouss Dièye. Et pourtant ce sont des villages qui participent au développement économique du Sénégal de par les tonnes d’arachides, de céréales et d’oignons produites chaque année. En plus ce sont des villages qui drainent du monde lors des ziaras organisés annuellement.

Néanmoins, les populations ont promis un vote massif en faveur de la coalition Benno Bokk Yaakar pour donner au Président de la République les outils nécessaires pour atteindre les objectifs inscrits dans le Plan Sénégal Emergeant.

NDARINFO.COM






NDARINFO.COM