NDARINFO.COM

FERME BOVINE DE MBILOR: RISQUE D'EXTERMINATION DU CHEPTEL.

Lundi 27 Juillet 2015 - 18:42

Le village de Mbilor se trouve dans la commune de Bokhal, département de Dagana, arrondissement de Mbane, à 12 km de Richard Toll et 6 km de Dagana sur la route national. Il compte une population de plus de 2000 habitants.
En 2011 létat du Sénégal avec la coopération espagnole avait investi plus dun milliard de franc Cfa pour lacquisition dune ferme agro-pastorale, implantée dans le village entre la zone agricole et les habitations.
Ainsi il a fallu exproprier les 50 hectares de terre cultivable du village pour laffecter à la ferme, considérant que la gestion revient exclusivement à lunion des producteurs du village sous la supervision de lANIDA (Agence national pour linsertion et le développement agricole).
Lagence proposa aux producteurs de travailler quatre mois sans salaires pour permettre à la ferme de pouvoir prendre en charge au-delà de cette échéance, des salaires pouvant aller de 150 000 f à 160 000 f Cfa pour chaque producteur. Ensuite, il se verra octroyer au-delà de quatre années deux vaches et un hectare de terre cultivable.
Dés lentame du projet, une centaine de vaches laitières composait le cheptel et produisait chacune vingt litres de lait en moyenne soit une capacité globale de 2100 litres par jour. Aujourdhui, plus de quatre ans après, une vache nest pas en mesure de produire un litre de lait par jour.
Cette situation catastrophique est due à un « détournement dobjectif, une gestion réorientée et nébuleuse de la ferme par les superviseurs et des engagements non respectés. Il a fallu intimider les producteurs et dissuader toute velléité de refus pour extirper de la ferme un nombre de trente vaches dont la destination reste inconnue de ceux-ci. Ce qui sest passé en deux phases et à des heures nocturnes. » Daprès les producteurs. Ce qui à poussé à la population dexprimer massivement leur colère lors dune manifestation ce 23 juillet 2015 qui, jusque là étouffée
« Nous avons réinvesti la totalité des 47 millions que nous avions récoltés de la vente du lait pour nourrir le cheptel, alors que les cinquante hectares restent jusquà présent non cultivés et les animaux risques une extermination faute de prise en charge. Nous interpellons létat, le président de la république et le ministre de lélevage à senquérir durgence dune telle situation qui plonge les habitants dans une crise socio-économique profonde car ne dépendant que de leur terre pour vivre. »Raconte Ousmane Mbothie : commissaire au compte de lunion des producteurs de Mbilor
-ci-joint photo de la ferme

Mamadou AW :
Coordinateur local YEN A MARRE
Tel :77 537 46 46



Commentez maintenant

1.Posté par wakh deug le 30/07/2015 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
quand on ne comprend pas le procédé d'installation des jeunes dans les fermes on doit se garder de prendre position. L'ANIDA comme la SAED ou autres structures d'encadrement ne paie pas de salaire aux producteurs. Ils mettent en place le cadre pour que les groupements constitués puissent générer des revenus. Autre preuve d'accusations mensongères, l'ANIDA n'intervient dans la gestion courante que lorsqu'il y'a blocage et ce par des appuis et des stratégies de gestion qui mettent au centre des préoccupations le cheptel. La Preuve, depuis la première camapgne déroulée sur assistance technique, l'union des GIE de Mbilor peine à dérouler les activités du fait de querelles intestines, d'actes d'indiscipline et de sabotage. Les preuves sont disponibles à foison. Demandez à Monsieur l'instigateur et memebre de y'en à marre le nommé Alioune Badara Mbodj, combien de sacs d'aliments de bétail, de matériels agricoles, de fimures organiques ont été volés par ses protégés et refusant que l'application du réglement intérieur se fasse? Si la production se fait à ce jour quelles sont les conditions dans lesquelles elle se fait? last but not list, il me semble que le terme détournement d'objectif est devenu générique. Comment peut on méconnaitre les objectifs d'un projet, son contenu et les procédés et vouloir conclur d'un détournement d'objectif. Je vous dis ici et maintenant et n'en déplaise qui veut que la politique d'ntégration de cette race de vache vers d'autres fermes se poursuivra. les manigances et autres types de pratiques d'un autre âge n'y feront rien. C'est en conclusion, un tissu de mensonge que vous servez aux lecteurs de site Monsieur Aw. Aucune des allégations présentées dans cet article ne peut être démontrées. Si l'esprit y'en a marre c'est la culture du fénéant, du parti-pris aveuglément, de l'indiscipline caractérisée et de l'errection du mensonge en mode de gouvernance alors en vous cher ami AW il ne pouvait pas trouver meilleur profil. Si vous voulez rendre service à Mbilor dites à ton ami Alain qu'il aille s'occuper des élèves dont il a la responsabilité et que son oncle ancien policier cherche une reconversion autre que l'intello de l'arbre à palabre. Le développement ce n'est pas de la gesticulation, c'est du grand art, une vocation. Nous nous sommes gardés d'écrire sur Mbilor par décence, car notre ambition c'est d'apporter des changements structurelles dans le vécu des populations quelque soit le niveau des mentalités. Un dernier conseil, quand on décide de s'attaquer vertement à l'honorabilité des hommes apprenez d'abord à trianguler les informations. En wolof la sagesse nous apprend que layoum bénneu pakh dou lay. En attendant une autre attaque commanditée de votre part pour fournir de plus amples détails!!!!!

2.Posté par Deugrek le 31/07/2015 19:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le debat n'est pas ici.portez plainte contre moi pr diffamation .entre le texte que j'ai ecris et le votre les lecteurs pourront situer la marque de l'indiscipline.

3.Posté par Samba le 02/08/2015 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourquoi voulez vous attendre une plainte contre vous. Vous aussi vous avez la possibilité de vous référer à l'OFNAC pour dénoncer et apporter les arguments qui permettrons a cette institution de s'autosaisir Voila Mr de Y'EN A MARRE le conseil que je voulais vous donner sans autre forme de polemiques

4.Posté par wakh deug le 03/08/2015 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Porter plainte contre vous serait une perte de temps. Nous préfèrons agir en grand pour éviter que de simulacre d'icône de se faire un nom. Vérifies d'abord tes infos avant de nous raconter une histoire à dormir debout avec comme formule d'usage ''selon ses dires''. Cela fait pitié pour celui qui veut incarner le sceau d'une jeunesse debout. Autre chose, pourquoi n'as tu pas répondu autres arguments contenus dans ce texte? Arrêtons nous un peu pour voir nos tares pour mieux avancer.

5.Posté par Deugrek le 03/08/2015 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci mon cher samba des coonseils mais c'est déja fait et nous veillons au suivi.je le dis parceque mr wah deug ds son anonymat me reproche de raconter des mensonges sur x qui peut etre lui meme.pour moi le debat est. clos ici .au moment ou je vous parle l'etat fait des investigations.et attendons le resultat .je ne cherche a blesser personne je n'ai fait que relater telle q'elle une situation.

6.Posté par deugrek le 03/08/2015 19:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ndarinfo devrait publier les vraies photos.à les voir on serait animé d'un sentiment de colère.qui veut les vraies photos n'a qu'à me les demander au ...

7.Posté par wakh deug le 04/08/2015 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci en attendant les résultats de ton sinistre investigation on saura qui devra faire profil bas. Vous devez vous rendre compte d'une chose tout ce qui se fait est sur la base de la transparence comme dans une maison en verre. La responsabilité voudrait que l'on s'arme de patience et surtout de couage face aux pseudo intello du village. Comprend qui peut. La première fois que l'Etat décide de mettre un programme dans cette localité a été sanctionnée par des actes de sabotages orchestrés et je pèse bien mes mots. Depuis 1960 et même avant aucun investissement public n'a été effectif dans ce bled. Si vous êtes si important comme vous le prétendez, veuillez trouver des investissements qui changeront de façon structurelle le visage de la localité. Aucune forme d'importance n'est manifestée dès qu'il est question de faire du bien et pour l'intérêt des populations. Mais dès qu'on s'apperçoit d'un début de réalisation tout le monde devient expert et s'autoproclamme génie. Dites vous bien que si ça marche par ailleurs dans les mêmes conditions, cela doit être le cas. Sinon il n'ya pas de miracle, c'est l'engagement qui fait la différence. La discipline est une denrée rare à Mbilor et le chef de village et les autorités locales ne me démentiront pas. Votre retard par rapport au reste de la zone est d'une éloquence que tout esprit brillant devrait percevoir. hélas la prétention est la mère de l'ignorence. Apprenez à être modeste et humble. Dou nguène dara. L'échec scolaire devrait être la première préoccupation de cet enseignant sans cran qui fait que nous devrions tous nous inquiéter du risque de déformation qu'encourent ses éléves.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.