Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

FSD/BJ : Des jeunes du parti demandent à Bamba DIEYE de quitter le gouvernement (Communiqué)

Vendredi 11 Janvier 2013

Le maire de Saint-Louis n’a pas que des choses à régler avec ses adversaires politiques dans sa commune, il doit aussi répondre aux jeunes de son parti. Ces derniers ne sont pas aussi tendres avec le régime en place. Dans leur communiqué ces jeunes du parti de l’actuel ministre de la communication et maire de Saint-Louis listent beaucoup de manquements mis sur le dos du gouvernement.


FSD/BJ : Des jeunes du parti demandent à Bamba DIEYE de quitter le gouvernement (Communiqué)
Entre autres ils soulignent par exemple, « la démarche unilatérale du nouveau régime en termes de gestion ;la trahison flagrante de restaurer les libertés individuelles et l’état de droit en faisant fi des souffrances subies par les jeunes du M 23 emprisonnés depuis plus de 18 mois, et qui ont eu comme seul tort, de combattre le régime dictatorial et arrogant des libéraux lors des soulèvements démocratiques du peuple souverain ; le népotisme institutionnel qui caractérise le nouveau régime avec les nominations tous azimuts de personnes apparentées aux dignitaires du nouveau régime ;le mutisme et la léthargie totale de la société civile nationale dont la plupart des membres baratinent sans scrupule autour des tenants actuels du pouvoir, pour des postes et prébendes trahissant la logique originelle du M23 et leurs rôles de sentinelles de la démocratie ; l’arrogance inexplicable de certains membres de Benno Bokk Yakkaar qui plastronnent déjà insolemment devant un peuple assommé par la morosité économique à l’instar du régime défunt… ».

Pour leur parti, les jeunes rapportent, « la torpeur profonde et la léthargie totale dans lesquelles s’engouffrent les différentes instances du FSD / BJ, en particulier le Conseil National des Jeunes ;les vagues de démissions intempestives qui n’honorent pas le parti ;les supputations d’une éventuelle fusion entre le FSD/BJ et d’autres partis de la mouvance présidentielle ;l’absence totale de communication entre le Secrétaire Général et les militants authentiques du parti depuis qu’il est promu Ministre. »

Pour tout cela, ces jeunes, exigent « la mise en œuvre effective des promesses de campagne qui tardent jusqu’à présent à se concrétiser sur tous les niveaux ; la sortie du FSDBJ du Gouvernement dans lequel aucune considération ou estime n’est donnée aux Partis alliés pour reprendre en main le parti avant qu’il ne soit trop tard et la libération sans délai des jeunes du M23 enfermés depuis plus de 18 mois dans les geôles au grand dédain des pouvoirs publics pour lesquels ils ont tout sacrifié. »

Pressafrik

Résolution du Conseil National des Jeunes du FSD BJ

Nous, jeunes du Front pour le Socialisme et la Démocratie / Benno Jubȅl regroupés autour du Conseil National des Jeunes du FSD/BJ,

Constatant :
 la démarche unilatérale du nouveau régime en termes de gestion ;
 la trahison flagrante de restaurer les libertés individuelles et l’état de droit en faisant fi des souffrances subies par les jeunes du M 23 emprisonnés depuis plus de 18 mois, et qui ont eu comme seul tort, de combattre le régime dictatorial et arrogant des libéraux lors des soulèvements démocratiques du peuple souverain ;
 le népotisme institutionnel qui caractérise le nouveau régime avec les nominations tous azimuts de personnes apparentées aux dignitaires du nouveau régime ;
 le mutisme et la léthargie totale de la société civile nationale dont la plupart des membres baratinent sans scrupule autour des tenants actuels du pouvoir, pour des postes et prébendes trahissant la logique originelle du M23 et leurs rôles de sentinelles de la démocratie ;
 l’arrogance inexplicable de certains membres de Benno Bokk Yakkaar qui plastronnent déjà insolemment devant un peuple assommé par la morosité économique à l’instar du régime défunt ;
 la recrudescence subite des coupures intempestives d’électricité qui traumatise la quiétude des sénégalais.
Se souciant :
 de l’éthique et de la morale, telles qu’enseignées par feu Cheikh Abdoulaye Dièye le fondateur de notre Parti et courant de pensée ;
 de la séparation des pouvoirs, gage de fierté et de confiance en la justice de notre pays;
 de la cohésion nationale et du respect des valeurs républicaines fondatrices de notre belle Nation.
Notant :
 la torpeur profonde et la léthargie totale dans lesquelles s’engouffrent les différentes instances du FSD / BJ, en particulier le Conseil National des Jeunes ;
 les vagues de démissions intempestives qui n’honorent pas le parti ;
 les supputations d’une éventuelle fusion entre le FSD/BJ et d’autres partis de la mouvance présidentielle ;
 l’absence totale de communication entre le Secrétaire Général et les militants authentiques du parti depuis qu’il est promu Ministre.


Exigeons avant qu’il ne soit trop tard:
 la mise en œuvre effective des promesses de campagne qui tardent jusqu’à présent à se concrétiser sur tous les niveaux ;
 la sortie du FSDBJ du Gouvernement dans lequel aucune considération ou estime n’est donnée aux Partis alliés pour reprendre en main le parti avant qu’il ne soit trop tard ;
 la libération sans délai des jeunes du M23 enfermés depuis plus de 18 mois dans les geôles au grand dédain des pouvoirs publics pour lesquels ils ont tout sacrifié ;

Réaffirmons
 plus que jamais notre ancrage et appartenance au FSD/BJ ;
 que le FSD / BJ est un parti autonome et indépendant qui aspire à conquérir le pouvoir parce que porteur d’un projet de société visant à amener des changements profonds au grand bénéfice du peuple sénégalais ;
 que le FSD/BJ n’est la propriété d’aucune personne qui puisse se définir comme la seule et unique constante ;
 que le Conseil National des Jeunes ne saurait aucunement avaliser une quelconque fusion entre le FSD / BJ et un autre parti de quelque bord que ce soit.

Le Conseil National des Jeunes du FSD/BJ