Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

GIE « DIAPALÉ NDAW GNI » : L’autre grosse bourde de Mansour FAYE

Dimanche 20 Décembre 2020

GIE « DIAPALÉ NDAW GNI » : L’autre grosse bourde de Mansour FAYE
Surprenant, Mansour FAYE lance une initiative pour la jeunesse sans la jeunesse. Un GIE dédié à la jeunesse sans consultation, implication préalable des instances de jeunesse de Saint-Louis reconnue par l’État. À la direction de sa nouvelle structure dénommée « DIAPALÉ NDAW GNI », des responsables de l’Alliance pour la République (APR) sont confortablement installés à la place de présidents et dirigeants de mouvements de jeunesse. C’est après lancement officiel que des appels téléphoniques ont été émis pour proposer à ces derniers d’intégrer un semblant de conseil d’administration. Les carottes étaient déjà cuites.

La démarche inclusive et participative, un principe élémentaire de gestion d’un projet, biaisée au départ, l’on se demande si des non adhérents au parti au régime pour bénéficier de cette initiative. Évidemment, la roue du « Parti avant la Patrie » tourne très vite …

D’ailleurs, l’option d’un GIE le confirme, car pour pouvoir bénéficier de ces financements, il faudra être membre du groupement. Or, un fonds géré par institution de finance en collaboration avec la municipalité à travers son Agence de Développement (ADC) et les organisations citoyennes de jeunesse serait plus convenable et plus accessible à toutes les filles et fils de NDAR.

Un maire ligoté par un entourage borgne …

De bons conseillers, conscients du devoir pour le maire de préserver la l’union et la cohésion de cœur pouvaient dissuader l’édile d’entreprendre des démarches cavalières qui renforcent davantage son impopularité. Mais, agrippés sur des postes à conserver, sur des promotions à pourchasser, ils préfèrent se taire et constater les erreurs du « boss » se répéter. La bienséance aurait voulu qu’ils invitent l’édile à tenir sa rencontre hors dans son siège politique.

Une dynamique similaire parfaitement biaisée a été notée dans le projet de réhabilitation des rues de Saint-Louis. Là aussi, en lieu et place d’échanges ouverts permettant de prendre en compte tous les avis divergents, l’argument  de la force a été utilisé. Des nervis engagés pour molester et disperser un petit groupe de jeunes désarmés.

>>> LIRE PLUS : LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE DES JEUNES : Mansour FAYE lance le GIE « DIAPALÉ NDAW GNI »

NDARINFO.COM
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Alpha Cisse le 21/12/2020 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est clair que c'est encore un instrument de propagande.Pour contourner la difficulte de l'obtention d'un agrement,on cree un GIE mais en realite on nage en pleine irregularite et nous esperons que les autorites competentes sauront stopper cette initiative ridicule.
Il est grand temps de revenir a l'rothodoxie,a tous les niveaux.Il est vain de ne compter que sur la force et l'arrogance, pour imposer ses vues a tout un peuple. C'est cela la Dictature.
DIAPALE NDAWOU APR YI est une farce comme l'est la DER ou FONGIP.La finance ne s'improvise pas et ne fait pas bon menage avec la politique.