Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Gaz et pétrole: « si la pêche était plombée entre Cayar et Saint-Louis...»

Lundi 27 Février 2017

L’exploration et l’exploitation du pétrole sénégalais ne devrait pas être sans conséquences pour les activités de pêche dans des localités comme Cayar et Saint-Louis où d’importants gisements de pétrole et de gaz ont été découverts. 

Elène Tine, députée à l’Assemblée nationale, a formulé de sévères mises en garde contre toute disparition des activités de pêche. L’élue qui s’exprimait à Cayar, samedi, lors d’un forum communautaire sur les impacts et opportunités de l’exploitation du gaz, organisé par la coalition «Publiez ce que vous payez», en partenariat avec le Collège d'alerte, de veille et d'action de Cayar (Covaac), s’est fait le porte-voix des populations qui seront impactées par l’exploitation de ces ressources minérales.

«Si le secteur de la pêche était plombé entre Cayar et Saint-Louis, c'est tout le Sénégal qui en pâtirait», alerte Elène Tine, face à la presse. Avant d'insister sur les nouveaux droits des citoyens garantis par la nouvelle constitution, à savoir le droit des populations à disposer des ressources de leur terroir, le droit à un environnement sain, etc. 

Elène Tine a également plaidé pour la formation, dans les localités impactées, des personnes qui vivaient de l’activité de pêche, à reconvertir dans d’autres secteurs plus porteurs.

SETAL


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Tintin le 27/02/2017 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il a des dizaines de plateformes pétrolières en Mer du Nord depuis 40 ans et c'est toujours une mer tres poissonneuse !

2.Posté par Xam sa bop le 27/02/2017 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui aucun rapport, des rumeurs produisant des peurs et déjà des récriminations, alors qu'ils ne savent pas encore ce que ça veut dire. Rien ne changera dans le quotidien des Sénégalais. Si l'on veut parler de pêche, alors attaquons nous vraiment à ses problèmes sans chercher midi à 14h!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.