Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Gestion des déchets biomédicaux : le GIC de DAGANA équipe les Postes de Santé du Département (vidéo)

Dimanche 22 Janvier 2017

A la remise d'équipements dans le Poste de Santé de BOKHOL
A la remise d'équipements dans le Poste de Santé de BOKHOL
D’importants lots de matériels de traitement des déchets biomédicaux ont été remis, samedi, aux 24 postes de santé des deux districts sanitaires de DAGANA par le Groupement intercommunautaire (GIC), lors d’une session de formation déroulée dans l’institution sanitaire de BOKHOL.

D’un financement de plus de 7 millions de francs CFA, cette dotation émanant du  Fonds de coopération de coopération, fourni par le Conseil Général du Nord (CGN) et le ministère français des Affaires étrangères, permet de prendre convenablement en charge une problématique très accrue auxquels les postes de cette zone sont confrontés.

Au vu des menaces de propagation de maladies nosocomiales dues, souvent, à la mauvaise gestion de ces déchets, la commission santé et action sociale s’est dressée, en inscrivant cette préoccupante comme un élément prioritaire de son plan d’action.

Des incinérateurs, des poubelles à pédale et à papier, des sachets plastiques, des boites de sécurité gracieusement offerts, vont permettre d’assurer la récupération d’objets tranchants à la suite d’injections et de piqûres, sans risques d’infection pour le personnel médical et les techniciens de surface chargés d’évacuer ces rejets.

«  Cette action vient à son heure. Nous avions fait l’expression des besoins auprès des collectivités locales, suite aux insistances des techniciens médicaux de localité », a dit Abdoukhadre MBDOJ, le chef de village BOKHOL.

«  A la place des incinérateurs, nous utilisions des barils de pétrole et de gasoil découpés. Cela comportait beaucoup de risques d’infection », a-t-il ajouté, en saluant une « belle marque d’attention » du GIC au profit des populations.

Le représentant du maire DAGANA a invité les collectivités locales membres de cette entité à accorder plus d’appui au GIC, compte tenu de « la pertinence des initiatives multiformes » qu’il prend pour améliorer les conditions de vie des habitants du département.

«  La santé n’a pas de prix. Cette remise rehausse le plateau technique et l’offre de services sanitaires de nos postes », a noté Saliou DIAW qui rappelle la position stratégique de ce poste qui « polarise toutes les populations des localités environnantes ».

En plus de cette dotation en équipements, des formations sur la gestion de ces types de déchets, ont été dispensées à toute la chaine médicale locale, en collaboration avec le chef des services d’hygiène.

Vieux Abdoulaye NDOYE, le secrétaire général du GIC a salué l’implication positive de la Commune de BOKHOL et des collectivités locales du département, en magnifiant le soutien du Partenariat de Lille.

> Suivez, en vidéo, les réactions de M. NDOYE, M. MBODJ et M. DIAW
 

NDARINFO.COM

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.