Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Gouvernement : quand Amadou Bâ perturbe les plans de Macky Sall

Mardi 9 Avril 2019

On en sait un peu plus sur les raisons qui ont motivé le grand retard apporté à la publication de la liste du nouveau gouvernement, dimanche soir. Du moins si l’on en croit "L’Observateur" dans sa livraison du jour, qui y est allé de quelques révélations sur les coulisses de la constitution de la liste des ministres.


Selon le journal, si Macky Sall avait une idée de son gouvernement, depuis sa retraite au Maroc, ses plans ont été faussés par Amadou Bâ, qui a refusé le saucissonnage de son ancien département pour mettre en place un ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération et un autre chargé des Finances et du Budget. 
 
Amadou Bâ, qui a jugé avoir fait des résultats probants à la tête de son département et qui, sur un autre plan, a permis, en partie, la reconquête de Dakar sur le terrain politique, ne voyait pas une telle décision comme la récompense qu’il méritait. C’est alors qu’il décide de décliner l’offre du Président, qui pour la première fois, souligne le journal, a dû gérer les états d’âme de son ministre, en lui proposant le ministère du Pétrole et de l’Energie. Une nouvelle offre refusée par Amadou Bâ, qui considère que ce département qui devra dépendre du ministre des Finances, ne cadre pas avec son rang. 
 
 
C’est alors que le chef de L’Etat décide de lui confier le ministère des Affaires étrangère, le seul département de souveraineté qui semblait coller au statut de l’ex-argentier de l’Etat.

Mais auparavant, Macky Sall a dû enlever de sa liste un des ses proches, à qui il avait confié ce département. Et heureusement que ce dernier a accepté cette décision du Président de la République, décantant ainsi la situation.

LERAL
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.