Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Graves dégâts après le raz-de-marée d'hier : la Mairie marque sa solidarité à l'endroit de la langue de barbarie.

Mercredi 8 Janvier 2014

La Commune de Saint-Louis s'est dite affectée par les désagréments causés par la forte houle d'hier nuit, sur la langue de Barbarie. Ablaye Ndiaye, le directeur du Cabinet du maire Cheikh Bamba Dièye a indiqué ce matin que « la Mairie reste solidaire à l'endroit des pêcheurs victimes de ce drame et leur réitère toute sa sympathie ». « Nous leur assurons toute notre disponibilité à les accompagner », note M.Ndiaye qui insiste sur l'urgence de mettre sur place un dispositif de prévention de risques et catastrophes.


« Nous avions organisé un forum international sur les changements climatiques à Saint-Louis en partenariat avec ONU Habitat pour prévenir des catastrophes de cette nature. Mais nos efforts dans ce sens doivent être soutenus et accompagnés par l'État du Sénégal. Nous demandons au Gouvernement de mieux se rapprocher des habitants de la Langue de Barbarie », a ajouté le directeur de cabinet du maire.

Il a par ailleurs annoncé la mise en place d'un corridor de sécurité de 20 mètres pour protéger les concessions faisant face à la mer, en précisant que la construction des logements sociaux à Bango, vise à amoindrir les supplices engendrés par l'avancée de la mer. « Aujourd'hui, 6 à l'endroit des pêcheurs victimes de ce drame 68 logements sont disponibles », a ajouté M.Ndiaye.

« On ne peur croiser les bras et fermer les yeux devant un tel danger », a-t-il dit.

Ndarinfo.com