Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Guinée : Un ancien juge d’instruction du tribunal de Saint-Louis, candidat à la présidentielle

Mercredi 19 Août 2020

Ancien président et Juge d’instruction du Tribunal Régional de Saint-Louis et au tribunal de Saint –Louis, doyen des Juges d’Instruction hors classe au Tribunal Régional de Dakar, Me Abdoul Kabèlè CAMARA AKC, président du Rassemblement Guinéen pour le Développement, veut briguer le suffrage des guinéens aux élections présidentielles du 18 octobre 2020 en République de Guinée. Ce diplômé de l’ENAM a intégré plusieurs corps de la magistrature sénégalaise avant de devenir conseiller à la Première Chambre Correctionnelle de la Cour d’Appel de Dakar. Voici sa déclaration


Guinéennes, Guinéens, chers compatriotes résident à l’étranger,

Je souhaiterais, à l’entame de mon propos, en cette période sanitaire difficile marquée par la pandémie de la Covid-19, adresser à toutes les familles endeuillées, mes sincères condoléances et leur exprimer toute ma solidarité.
Ma famille comme tant d’autres, n’a pas été épargnée par cette terrible maladie.
J’adresse mes encouragements à tous ceux qui sont alités et je formule des prières pour leur retour rapide à la santé.
Je félicite tous les acteurs du système sanitaire, en particulier, le personnel soignant, pour leur dévouement et leur détermination à venir à bout de ce virus.

Et dans la suite des jours, quand la vie reprendra son cours normal, la nation dans son ensemble, nous en sommes sûr se souviendra.

Chers compatriotes, respectons cependant les gestes barrières et l’ensemble des mesures prescrites par les autorités sanitaires de notre pays, la victoire sur la pandémie en dépend.
Mes chers compatriotes,
Près de deux ans après mon départ des responsabilités gouvernementales, vous avez été nombreux à me manifester votre sympathie et votre reconnaissance.
Vous êtes tout aussi nombreux à vous interroger sur mon silence depuis quelques temps.
Je voudrais vous rassurer que ce temps a été mis à profit pour mener une profonde réflexion sur la situation socio-politique de notre pays. Car l’heure est grave.
Ce silence voulu et assumé, m’a permis de mener des concertations avec toutes les catégories socio-professionnelles du pays, avec une attention toute particulière envers les jeunes, les femmes, les personnes vulnérables, les confessions religieuses et les distingués gardiens de nos valeurs traditionnelles .

À l’issue de ces consultations, j’ai l’intime conviction que pour proposer une alternative crédible, un Rassemblement le plus large possible est indispensable au-delà des clivages artificiellement entretenus et qui nous éloignent des solutions concrètes à nos problèmes déjà bien identifiés.

Chers compatriotes,
Tout au long de ces années de responsabilités, j’ai mis en avant l’intérêt général et le sens du devoir accompli.
J’ai le sentiment d’avoir servi mon pays.
Cette expérience du Pouvoir, précédée à celles acquises pendant ma carrière de magistrat devant les Cours et Tribunaux du Sénégal, et une Trentaine d’années de profession d’Avocat en Guinée, je ne la regrette pas. Elle me sera, je l’espère, d’une  grande utilité.
Je connais aujourd’hui les facteurs de blocage endogènes qui entravent l’émergence économiques en dépit de nos immenses potentialités.
Mon équipe et moi souhaitons aller plus loin dans la concrétisation de cette volonté en nous fixant de nouvelles ambitions.
Le moment est donc venu de taire nos différences pour nous concentrer sur l’essentiel : le développement inclusif de la Guinée.







Chers compatriotes,
Mon projet est de Rassembler et de Réconcilier les guinéens afin de Réussir le développement tant espéré par nos populations.
Rassembler les guinéens autour d’un idéal commun : le Travail.
Oui le travail, car seul le travail valorise l’Homme.

Ensemble, nous devons réunir toutes les forces pour transformer nos potentialités naturelles en richesses profitables à tous et bâtir enfin, la Nation Guinéenne.
Réconcilier les guinéens autour du bien commun : La Guinée.
Au-delà des clivages ethniques, régionalistes, les inégalités sociales et toutes les formes de discrimination seront au cœur de mes actions.
Rassemblés et Réconciliés, nous pourrons alors Réussir le développement de notre pays.
Je suis guinéen et fier de l’être.
Je dois à ce pays, mon éducation et une grande partie de ma formation.
Je suis déterminé à ne laisser personne sur le bord de la route.
Il nous faut un nouveau type de guinéen, une citoyenneté engagée.
Faire de la politique autrement.
Gouverner autrement, c'est bannir les passe-droits, la partialité et le trafic d'influence.
 C'est mettre l'intérêt public au-dessus de toute autre considération et traiter tous les citoyens avec la même dignité et le même respect.
La solution, elle est en nous.
Elle se réalisera grâce à de profondes réformes, en privilégiant une approche de développement endogène.
 La solution ne dépend que de notre unité, de notre courage et de notre volonté commune de vivre et réussir ensemble.    
Fort de ce constat, je m’engage à rassembler et réconcilier les Guinéens autour d’une vision partagée du développement avec pour seul objectif, le bien-être de tous les citoyens.
Dans cette perspective, je m’engage à renforcer nos institutions judiciaires par le respect et l’application rigoureuse des lois et règlements, garantissant ainsi à chaque citoyenne et à chaque citoyen, la jouissance de ses droits et l’accomplissement de ses devoirs.
Je m’engage à réunir les conditions pour assurer à tous dès la petite enfance et tout au long de la vie, une formation de qualité répondant aux besoins de notre ambition d’émergence.

Les pandémies : Ébola et la Covid 19 nous ont révélé d’avantage et de façon dramatique l’état de précarité de notre système de santé.
 Je m’engage à prendre toutes les mesures urgentes et nécessaires pour y remédier.

Je m’engage à créer un environnement socio-économique stable et apaisé en vue de libérer les énergies créatrices d’emplois pérennes, empêchant ainsi nos enfants de braver le désert et de se noyer dans la méditerranée.
Je m’engage à bâtir une administration au plus près du citoyen et au service du développement, en encourageant l’initiative et en garantissant et protégeant les investissements privés de l’intérieur tout comme de l’extérieur.
J’ai la ferme conviction qu’ensemble nous devons et pouvons redresser la Guinée.







Guinéennes et Guinéens,

Le combat que nous devons livrer pour  sortir notre pays de sa léthargie et de la pauvreté est à notre portée.
Pour le mener, la responsabilité du Président de la République est immense. Il doit porter, chevillées au corps, les valeurs africaines de Tolérance, de Respect mutuel et de Solidarité.

J’en suis pleinement conscient et j’y suis préparé.

Citoyenne et concitoyen,

Le Rassemblement Guinéen pour le Développement et ses alliés m’ont fait confiance pour réaliser l’alternance à l’occasion des élections présidentielles du 18 octobre 2020.

Répondant à cet appel, j’ai l'honneur d’annoncer solennellement ma candidature à cette élection présidentielle et de solliciter vos suffrages.

Je voudrais, avec votre soutien, réussir à Rassembler le Peuple de Guinée pour la Réconciliation des guinéens afin de Réussir le développement de notre pays.

J’appelle tous les patriotes de quelques bords politiques ou associatifs qu’ils soient de me rejoindre pour qu’ensemble, nous réussissons l’alternance tant espéré par nos populations.  

Ainsi, ensemble nous pourrons tous s’écrier Mon pays, Ma fierté.





Maître Abdoul Kabèlè CAMARA
Président du Rassemblement Guinéen pour le Développement
Candidat aux élections présidentielles du 18 octobre 2020 en République de Guinée

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par "Domou Ndar" le 20/08/2020 11:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelqu'un ou (et surtout) le Directeur de Publication (de Ndarinfo) ne pourrait-il pas nous édifier sur la double nationalité (évidente) du Juge Sénégalais et Prétendant Président Guinéen !!! Merci !

2.Posté par Lebloc le 22/08/2020 23:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En refusant de publier mon commentaire vous persistez délibérément dans votre démarche de désinformation. K. Camara n’a jamais été Jugé d’Instruction au Tribunal Régional de Saint-Louis. Il en fut le Le Président. Son épouse est bien Saint-Louisienne

3.Posté par Bag le 24/08/2020 14:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet ancien magistrat nest pas fiable. Il a trompé les Sénégalais en cachant sa nationalité guinéenne. A l''avenir il nous faut être plus vigilant avant.l''intégration dans nos instituts de personnes avec une nationalité douteuse.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.