Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Hausse des cas de coronavirus: Dr Marie Khémesse Ngom évoque « le froid et le relâchement »

Samedi 5 Décembre 2020

Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, la Directrice de la Santé publique croit savoir l’origine de la hausse des cas de contaminations au coronavirus au Sénégal. S’exprimant à l’issue de la réunion jeudi du Comité national de gestion des épidémies, elle a estimé que cette augmentation peut être justifiée par « le froid et le relâchement dans le respect des gestes barrières ».

« Nous observons ces dernières semaines, une augmentation des cas de Covid19, même si après une analyse très fine, on se rend compte que du mois d’août à mi-novembre, on a eu une baisse relative des cas. Cette analyse nous a montrés qu’il y a un relâchement dans le respect des gestes barrières (…) », a dit la directrice de la santé, interrogée par L’Observateur.

Autre raison, le froid. Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye a soutenu que le froid peut être incriminé. « L’arrivée du froid peut aussi être incriminée, mais il y a également la grippe, parce que dans tous les tests que nous faisons, dès que c’est négatif, nous voyons que c’est la grippe A ou B ».

Avec cette augmentation qui pourrait entrainer une seconde vague au Sénégal, elle a demandé à toutes les communautés, les leaders d’opinion et les leaders religieux de continuer l’élan de solidarité nationale que toute la population sénégalaise a eu pour mettre le pays à l’abri.

Bien que le nombre de cas augmente, la présidente du Comité national de gestion des épidémies (Cnge) a fait savoir que la situation n’est pas alarmante. Mais puisque c’est une pandémie et qu’à côté de nous, dans certains pays africains, et dans d’autres du continents, les flux migratoires sont très importants, elle a sonné l’alarme comme ils le font dans les groupes techniques et au niveau des systèmes de surveillance dans les frontières aériennes, maritimes et terrestres.

Concernant l’arrivée des vaccins au Sénégal, Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye a déclaré que c’est la Direction de la prévention qui s’en occupe, ajoutant que d’ici le 7 ou 8 décembre, le Sénégal fera sa soumission.

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a fait le point sur la situation de la pandémie de la Covid-19 de ce jeudi 3 décembre 2020. Encore une hausse considérable du nombre de nouveaux cas a été constatée. Sur 1054 tests effectués, 80 sont revenus positifs, soit un taux de positivité de 7, 59%.

A ce jour, le Sénégal compte 16.297 cas confirmés, dont 15.707 guéris, 336 décédés, et 253 malades sous traitement.

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.