Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

INAUGURATIONS : Macky SALL rate son rendez-vous avec Saint-Louis

Samedi 5 Juin 2021

Macky SALL, le 23 mai 2015 à Saint-Louis
Macky SALL, le 23 mai 2015 à Saint-Louis
De grands espoirs nourris par le conseil des ministres délocalisés du premier gouvernement de Macky SALL à Saint-Louis se sont effrités, au fil du temps. Parmi les promesses emportées par le vent, la brèche meurtrière et vorace qui a aura engloutis plus de 400 vies. Plusieurs ministres de la Pêche se sont succédés sous l’ombre du chef de l’État sans donner corps à ce projet cher aux populations de la Langue de Barbarie. Le cycle de deuils et de larmes suit son cours en silence.

Les travaux de la grande mosquée de Saint-Louis engagés sous le magistère Macky SALL peinent à s’achever malgré les incessantes piqûres de rappel de l’actuel Imam ratib. Idem pour la grande mosquée de Guet-Ndar promise en compensation après la destruction de deux autres lieux de prières. Le chantier devenu sinistre après la pose de la première pierre par le Président SALL, est livré à toute forme de convoitise anarchique aux abords d’un quai de pêche infecte, nauséabonde. Un grand frein à l’envol du tourisme.

Le successeur d’Abdoulaye WADE attendu à Saint-Louis ne pourra pas inaugurer le stade Abdoulaye DIAGNE du nord ni celui de Me Babacar SEYE, source d’intenses polémiques et de contestations. Il n’aura pas inauguré le pont vétuste de Moustaph Malick et n’aura pas eu l’honneur de couper le ruban pour un second pont sur le fleuve Sénégal. Le lycée de Pikine évoqué en campagne électorale en 2012 devant une foule en liesse à Angle TALL ne verra pas le jour.

Pendant ce temps, la place Faidherbe devenue Baya NDAR dont la réception a été promise en juin par Mansour FAYE poursuit sa nonchalance déconcertante au grand désespoir du monde de la culture qui réclame encore son Rogniat SUD. Les décibels de l’édition 2021 du Festival de jazz n’y jailliront pas comme annoncé un soir par l’édile –ministre.

Enfin, l’ile Bopou THIOR, patrimoine et niche d’histoires, située à 3 kilomètres de Saint-Louis est encore privée d’eau, d’électricité, d’une structure de santé et  d’une école digne de ce nom. En période d’accouchement, ses braves femmes sont acheminées en pirogues à l’hôpital de Saint-Louis. Les sanglots de leurs douleurs traversent les oreilles de proches du président Macky SALL sans stimuler leur compassion.  Le mal est profond

Le rendez-vous est manqué

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Amadou le 08/06/2021 20:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'oubliez pas la canalisation de sor daga près de la gare routière sans dépositoire d'ordures ni moyens de collecte d'ordures.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.