Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Idy répond à Sonko : « Il ment, il sait qu'il ment »

Dimanche 21 Mai 2023

Idrissa Seck, résident du parti « REWMI » a répondu à la sortie médiatique de l'opposant Ousmane Sonko. Ce dernier, dans une interview avec Walf TV a soutenu que l'ancien président du CESE a débarqué chez lui un matin bonheur pendant le ramadan pour s'entretenir avec lui sur la situation politique nationale. 

Le 27 mars à l’heure où il s’apprêtait à manger avant de débuter le jeûne, Ousmane Sonko apprend la visite de « Ndaamal Kadior » venu frapper à sa porte. « C’est mon épouse qui est venue m’informer que c’est Idrissa Seck qui voulait me voir. J’ai demandé dans un premier temps qu’on l’éconduise, mais je me suis finalement ravisé. J’ai demandé à ce qu’on le fasse entrer, le temps que je termine la prière de « Fadjr ». Je suis descendu après, pour l’écouter. Il m’a parlé de la situation du pays, de ses initiatives pour décrisper l’atmosphère entre autres. Je lui ai répondu que la seule personne dont dépend cette paix et cette stabilité, c’est le président Macky Sall ». Sonko ajoute que lorsqu'il accompagnait Idy, lui a demandé s'il avait pris son petit déjeuner d'avant jeûne. Ce dernier a répondu en disant qu'il espérait le prendre chez lui.

Ce que Idy conteste. « J'ai écouté avec beaucoup de tristesse mon jeune frère Ousmane Sonko mentir éhontément sur les circonstances et le contenu de notre entretien du 27. Qu'il se souvienne simplement m'avoir dit ce « Fajr », qu'il n'avait pas encore commencé à jeûner parce qu'il était encore malade, d'où son retard d'ailleurs pour se préparer et descendre. Maladie que personnellement je n'ai pas observée au cours de notre entretien où il s'est montré particulièrement en forme », a d'emblée clarifié Idy.

Qui poursuit. « Mais malgré les douloureuses circonstances qu'il vit, ou peut-être même surtout à cause de ces circonstances-là, il aurait avantage à méditer sur ce verset du Coran :« Et la vérité est venue, le faux a disparu, car le faux est destiné à disparaître. »

Idy qui a contesté Ousmane Sonko estime que "Cela l'aidera à arrêter la manipulation.
N'eût été l'épreuve douloureuse qu'il traverse en faisant face à la justice de son pays pour mensonge et diffamation d'une part, et possibilité de viol d'autre part sur une jeune fille de 20 ans, j'aurais été extrêmement dur envers lui».

Mais, selon l'ex allié de Macky,  dans ces circonstances, conformément à l'enseignement prophétique, il lui doit d'abord lui exprimer sa solidarité face aux épreuves qu'il traverse. « Lorsque ces épreuves seront révolues, d'une manière ou d'une autre, je pourrai lui apporter, preuve à l'appui, la réponse qui est très simple : "Il sait qu'il ment et que la malédiction d'Allah s'abat sur le menteur dans ces circonstances".
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.