Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Issa SALL : «Je suis nommé ministre-conseiller depuis le 2 mars 2021»

Jeudi 1 Avril 2021

La nomination du candidat du PUR lors de la dernière présidentielle, comme ministre conseiller du Président de République occupe la toile depuis qu’elle est rendue publique.

Dans un entretien accordé à nos confrères de Igfm, Issa Sall a confirmé sa nomination et répond aux observateurs qui laissent entendre que « la nomination date de plusieurs mois».

«je suis nommé ministre-conseiller depuis le 2 mars 2021. Cela va faire exactement 1 mois demain 2 avril 2021. Donc ce n’est pas depuis 3 mois ni depuis 6 mois. Le décret a été signé le 2 mars 2021. Ça n’a rien à voir avec les «plusieurs mois» que les gens disent», a-t-il-précisé.

Il n’a pas manqué d’apporter la lumière sur les accusations des juristes qui invalident sa nouvelle fonction: «ils n’ont pas compris. Car quand j’ai été nommé, j’ai envoyé une lettre au président de l’Assemblée nationale où je dis ceci: «A la suite de ma nomination comme ministre-conseiller par décret, en application de l’article Lo 159 et Lo 160 du code électoral, je vous prie de procéder à mon remplacement».  Quelqu’un qui sait que cette lettre existe ne peut pas dire que je suis hors-la-loi».

Brillant, informaticien, Issa Sall va apporter son savoir faire au Palais

«Je profite de cette occasion pour rectifier un peu. Il y a certains journaux qui ont parlé de conseiller en Tic. Je suis informaticien mais cela ne veut pas dire que je conseille le président seulement dans le domaine de l’informatique»

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.