Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

L'UA pour une force régionale de 7500 hommes contre Boko Haram

Vendredi 30 Janvier 2015

L'Union africaine (UA) a appelé vendredi à la mise en place d'une force régionale de 7.500 hommes pour mettre fin aux abus "épouvantables" des insurgés nigérians de Boko Haram.


La ville de Gombé, au Nigeria, cible de Boko Haram. © reuters.
La ville de Gombé, au Nigeria, cible de Boko Haram. © reuters.
"Les abus épouvantables de Boko Haram, sa cruauté indicible, son mépris total des vies humaines, ses destructions de biens totalement gratuites sont sans égales", a indiqué la présidente de la Commission de l'UA, Nkosazana Dlamini-Zuma.

"Par conséquent, il est recommandé que les pays de la région soient autorisés à porter la Force multinationale à 7.500" hommes, a-t-elle poursuivi dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion jeudi soir du conseil pour la paix et la sécurité de l'organisation, avant un Sommet de l'UA qui se tiendra vendredi et samedi à Addis Abeba.

Boko Haram s'est emparé de territoires entiers du nord-est du Nigeria et multiplie les incursions au Cameroun voisin, à proximité du Tchad et du Niger.

Une coopération militaire a été décidée fin 2014 entre les pays membres de la Commission du bassin du lac Tchad (Cameroun, Niger, Nigeria et Tchad). Mais cette force composée de quelque 700 hommes de chaque pays, ainsi que du Bénin, peine à se matérialiser du fait de dissensions entre Lagos et ses voisins.