Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

La CNCA envisage de trainer les mauvais payeurs devant la justice

Mercredi 29 Juin 2011

La CNCA envisage de trainer les mauvais payeurs devant la justice
Le bilan de la campagne agricole 2010 a été à l’honneur de la rencontre du comité régional de développement (Crd) tenue ce matin dans les locaux de la gouvernance de Saint-Louis. Sous la supervision de Mouhamadou Moustapha Ndao Gouverneur, les différents représentants de la SAED, de l ANCAR, de L’ISRA, de la CNCA et des syndicats SYNAEP/JAPANDOO, entre autres, ont fait respectivement l’exposé de leur bilan annuel.
La Caisse Nationale de Crédit Agricole (CNCA) tire un bilan négatif de la campagne passée et pointe du doigt certains producteurs qui refusent de s’acquitter de leur dette. La banque a enregistré en effet « une baisse significative et criarde des remboursements de crédits » selon Mamadou Mbodj, et « prendra des mesures draconiennes pour pousser les agriculteurs à s’acquitter de leur devoir ».
La CNCA avait mis à la disposition des agriculteurs un portefeuille de près 3 milliards et n’a pu récupérer que 2 milliards, pour le moment. « Dans ce contexte, les objectifs de la CNCA ne pourront jamais être atteints », regrette M. Mbodj.
Par ailleurs, l’Association des agriculteurs regroupés au sein du syndicat Japandoo et représenté par le président de la Commission départementale Moustapha Mégui Mbaye déplore « la non disponibilité des semences alors que l’hivernage est en perspective ».
« A l’heure actuelle, il n’y a que le niébé et le mais qui sont disponibles alors que l’arachide, la principale culture n’a toujours pas été distribué aux agriculteurs », lance M. Mbaye.

Cheikh Saad Bou SEYE