Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

La main sur le Coran: "Aliou Sall est en train de faire du théâtre"

Mardi 25 Juin 2019

L'ancien ministre de l'Energie, Thierno Alassane Sall, dit ne pas être ébranlé par Aliou Sall qui, la main sur le Coran, a juré ce lundi n'avoir reçu aucun dollar des mains de Frank Timis. 

"On a vu Aliou Sall, tout de blanc vêtu, poser la main sur le Coran pour essayer de faire croire aux Sénégalais qu'il n'a rien reçu de Frank Timis sur le pétrole. C'est du théâtre qu'il est en train de faire. Nous sommes choqués de le voir poser la main sur le Saint Coran. Il essaie de nous tromper en nous racontant des histoires", a fait savoir le président de la "République des valeurs".

Il ajoute: "Pourtant, lui et Frank Timis, il y a 3 ans, ont avoué avoir un contrat en commun. Aliou Sall, lui-même, avait avoué qu'il fut administrateur de Petro-Tim Limited Sénégal".

Thierno Alassane Sall dit avoir attendu le maire de Guédiawaye sur d'autres sujets. "La main sur le Coran, Aliou Sall, au lieu de nous parler de tous ces faits patants, de revenir sur les raisons pour lesquelles il a accepté d'agir pour Frank Timis, il nous fait croire qu'il n'a rien reçu", a-t-il regretté.

Allant plus loin dans ses propos, il parle d'une opération de communication "orchestrée par le communiquant Aliou Sall, qui dit être de la presse, pour essayer de sauver son frère de Président qui a bel et bien signé ces décrets d'approbation en 2012 et qui a signé d'autres décrets en 2013. Le procureur le sait, la République entière le sait".

Par ailleurs, Sall fait croire que le maitre des poursuites, Serigne Bassirou Gueye, ne fait pas son travail. "Le procureur, à mon avis, n'est pas en train de faire un travail qui permette de rétablir la vérité. Il doit demander à Aliou Sall son rôle dans l'attribution de ces contrats, c'est cela son rôle", a-t-il insisté.

SENEWEB

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.