Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le Pamecas esquisse des pistes de solution pour la commercialisation de l'oignon

Dimanche 24 Avril 2011

Au cours d'une tournée dans les régions de Saint-Louis, Louga et Matam pour s'enquérir de l'état d'avancement de l'offre de service de Pamecas en milieu rural, le Directeur Général de cette institution financière, Mamadou Touré, a mis à profit son séjour dans l'axe Nord pour visiter les champs d'oignon et s'entretenir avec les producteurs.


Le Pamecas esquisse des pistes de solution pour la commercialisation de l'oignon
Au cours d'une tournée dans les régions de Saint-Louis, Louga et Matam pour s'enquérir de l'état d'avancement de l'offre de service de Pamecas en milieu rural, le Directeur Général de cette institution financière, Mamadou Touré, a mis à profit son séjour dans l'axe Nord pour visiter les champs d'oignon et s'entretenir avec les producteurs.
Il a, à ce propos, annoncé la ferme décision de Pamecas (Partenariat pour la mobilisation de l'épargne et le crédit au Sénégal), de trouver, en étroite collaboration avec les producteurs du delta et de la vallée du fleuve Sénégal, les solutions les plus adéquates à l'ensemble des problèmes de commercialisation de l'oignon.
Aprés avoir rappelé que cette tournée est organisée dans le cadre de l'évaluation trimestrielle des activités de son institution, M. Touré a réaffirmé sa farouche volonté de s'asseoir avec ses proches collaborateurs et les producteurs autour d'une table pour demander dans un premier temps à ces derniers de ne pas brader à vil prix la production agricole, de stocker ces grandes quantités d'oignon produites dans l'axe Nord, en attendant d'exprimer leurs besoins et de réfléchir avec Pamecas sur les voies et moyens à mettre en oeuvre pour commercialiser l'oignon.
Notre institution, a-t-il précisé, s'engage à aider les producteurs à disposer des ressources financières dont ils ont besoin pour désintéresser les ouvriers agricoles, faire face à certaines charges familiales et autres dépenses urgentes.
Nous réfléchirons avec eux sur la chaîne de valeurs, a-t-il poursuivi, les problèmes de stockage, de transport, de commercialisation, afin qu'ils puissent savoir comment tirer largement profit de la production et de la commercialisation de l'oignon.
Cette institution, selon son Directeur Général Mamadou Touré, envisage également d'inviter ses propres partenaires à collaborer étroitement avec ces producteurs d'oignon en vue d'aider ces derniers à résoudre l'éineux problème de commercialisation des produits agricoles.
Nous envisageons aussi de collaborer avec les acteurs de la filière riz local dans les mêmes conditions, a laissé entendre M.Touré, rappelant que cette tournée qu'il a entamée dimanche à Potou, dans la région de Louga, lui a déjà permis de constater dans les champs d'oignon une production agricole de très bonne qualité.
C'est à partir de la production locale que nous pouvons développer nore pays, a-t-il fait remarquer, soulignant que nos braves paysans sont très performants et arrivent à présenter des produits compétitifs qui n'ont rien à envier aux produits importés.
Mamadou Touré a enfin insisté longuement sur l'urgence et la nécesité de mobiliser toutes les énergies pour valoriser, sur tous les plans et à tous les niveaux, notre production locale.