Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Législatives: la caution devrait être plafonnée à 20 millions FCFA

Jeudi 23 Février 2017

Le montant de la caution dont doivent s’acquitter les candidats aux prochaines législatives sénégalaises de juillet prochain ne devrait "pas excéder 20 millions de francs CFA", a indiqué, jeudi, à Dakar, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo.
 
"La tâche sera difficile et délicate car les" différentes suggestions "partent de 20 millions à zéro franc", a-t-il déclaré à des journalistes, à l’issue d’une "rencontre de réflexion" visant à fixer le montant de la caution pour les prochaines législatives.
 
L’arrêté fixant le montant de cette caution "doit être signé au plus tard dans les 150 jours avant la tenue des élections, à savoir le premier mars", a précisé le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique.
 
Abdoulaye Daouda Diallo a toutefois assuré que cet arrêté "sera pris en tenant compte des bornes fixées par les représentants des partis", à travers leurs suggestions et différentes positions exprimées lors de cette réunion.
 
Il a souligné l’importance de cette réunion, "une étape, et pas des moindres, dans le processus de préparation des élections en ce qu’elle permet de respecter des conditions de recevabilité des dossiers de candidature pour les échéances prochaines".
 
 Étaient présents à cette rencontre, le représentant de la Commission électorale nationale autonome (CENA), le directeur général des élections, mais aussi des représentants de partis politiques et de la société civile.
 
Au total, 45 intervenants, membres de partis politiques légalement constitués ainsi que des candidats indépendants, ont donné leurs avis souvent partagés sur la question.
 
De l’avis de certains, la somme de 20 millions arrêtée "est raisonnable et doit être maintenue’’, arguant que la démocratie a un coût qui "ne doit pas uniquement être supporté par l’Etat".
 
D’autres par contre ont suggéré une somme plancher de 5 millions et un plafond de 10 millions, sans oublier ceux qui prônent la suppression pure et simple de la caution.
 
"Dès que l’arrêté portant montant de la caution sera signé, les acteurs seront dans les dispositions de pouvoir se présenter au niveau de la Caisse de dépôt pour justement déposer cette caution", a pour sa part conclu le ministre de l’Intérieur.

APS


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.