Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Les Observateurs de l’UE épinglent la RTS 1, RSI, TFM et la 2STV

Mercredi 27 Février 2019

«Les médias sénégalais ont rempli leur mission en couvrant largement la campagne électorale, mais l’interdiction de la publicité politique n’a pas été respectée», regrette la délégation européenne.


Les Observateurs de l’UE épinglent la RTS 1, RSI, TFM et la 2STV
Dans leur rapport Elena Valenciano et ses camarades soulignent que la chaine de télévision et la station radio publiques, Rts 1 et RSI, ont ainsi suivi la campagne électorale de tous les candidats en leur attribuant chacun une équipe vidéo et en leur offrant un espace égal dans l’émission quotidienne notamment «le journal de la campagne».

Néanmoins la Rts 1, notent-ils, dans son journal télévisé a accordé un temps d’antenne important aux activités du gouvernement et a relayé des vidéos de publicité institutionnelle promouvant les projets et réalisations du gouvernement.

Et en outre, le soir des élections, la télévision nationale a diffusé en direct le discours du Premier ministre et directeur de la campagne de la coalition Benno Bokk Yaakaar (Bby), et pas la conférence de presse organisée par deux candidats de l’opposition, Idrissa Seck et Ousmane Sonko.
 
Une remarque critique a été faite aussi à l’endroit du quotidien national Le Soleil qui, selon les observateurs de l’Ue, a dédié presque la moitié de l’espace de ses «Unes» au Président sortant.
 
Ils notent également que dans la couverture médiatique les chaines de télévision privées, Tfm et la 2Stv ont fait la part belle à la coalition Benno bokk yaakaar, au détriment des autres candidats en lice.

Walf-groupe